Skip to main content

Comment le yoga peut vous rendre plus souple (avec ces 3 postures de base)

souplesse yoga

© Visa Forme – Sur le long terme, le yoga favorise la souplesse, même pour les corps les plus raides ! 😉

Améliorer sa souplesse est souvent un objectif recherché par les adeptes du yoga, notamment par ceux qui débutent.

En effet, le yoga dans sa pratique physique est reconnu pour la diversité de ses postures, permettant de travailler l’équilibre et la force mais aussi d’assouplir les corps, même les plus raides (avec un peu de temps et de pratique régulière bien évidemment 😉 ).

Dans cet article, nous vous proposerons quelques conseils, postures et étirements spécifiques pour développer votre souplesse grâce au yoga.

Pourquoi travailler sa souplesse ?

La souplesse se définit comme la capacité à réaliser des mouvements avec une amplitude maximale, sans ressentir de gêne ou de douleur.

Voici pourquoi être souple est une bonne chose :

  • elle contribue à prévenir les blessures en facilitant les mouvements articulaires.
  • elle favorise une meilleure posture et une meilleure alignement corporel.
  • elle permet une plus grande aisance dans la réalisation des activités quotidiennes.
  • elle aide à relâcher les tensions musculaires.
A lire sur le même sujet :  Sthira Sukham Asanam, la recherche de l'équilibre

Ainsi, travailler sa souplesse grâce au yoga peut améliorer considérablement notre qualité de vie et notre bien-être général au quotidien.

Quelques postures et étirements pour travailler sa souplesse

Le yoga propose des postures extrêmement intéressante pour qui souhaite développer sa souplesse. Voici quelques exemples de postures d’étirements que vous pouvez intégrer à votre routine yoga quotidienne pour développer votre souplesse.

Bien évidemment, n’hésitez pas à adapter ces poses en fonction vos capacités personnelles. Au besoin, n’hésitez pas à utiliser des accessoires yoga pour faciliter la réalisation.

1. La posture du chameau (Ustrasana)

Cet exercice permet de travailler l’ensemble du corps, en particulier la souplesse de la colonne vertébrale et des muscles abdominaux.

Voici comment réaliser Ustrasana :

  1. Mettez-vous à genoux, les jambes légèrement écartées.
  2. Placez vos mains sur vos hanches et laissez lentement votre tête partir vers l’arrière. Vous pouvez également poser vos mains sur vos talons pour un étirement plus profond.
  3. Relâchez la tension dans le cou et maintenez la posture pendant quelques respirations.
  4. Revenez doucement à la position initiale.
A lire sur le même sujet :  Scorpion yoga : tout savoir sur cette posture (difficile)

2. La posture de la pince assise (Paschimottanasana)

Idéale pour améliorer la souplesse des jambes et du dos, Paschimottanasana est une posture emblématique du yoga. Pour les yogis un peu raides au niveau des jambes, elle est parfaite !

Voici comment la réaliser :

  1. Asseyez-vous avec les jambes tendues devant vous.
  2. Inspirez et redressez votre colonne vertébrale.
  3. Expirez et penchez-vous en avant depuis les hanches, en gardant le dos droit.
  4. Capturez vos pieds avec vos mains si possible, sans forcer. Vous pouvez également utiliser une sangle ou placer vos mains sur vos tibias.
  5. Maintenez la position pendant quelques respirations, puis relâchez lentement l’étirement.

3. La posture du pigeon (Kapotasana)

La pose du pigeon est un excellent exercice pour étirer les muscles des hanches, des cuisses et des fessiers.

Si vous avez des difficultés à la réaliser, n’hésitez pas à utiliser une sangle pour joindre votre pied et votre main :

  1. Commencez en position de la planche.
  2. Avec une expiration, pliez votre jambe droite et ramenez-la devant vous, en déposant le genou près de votre main droite.
  3. Poussez doucement votre bassin vers le sol tout en maintenant une respiration régulière.
  4. Maintenez cette position pendant quelques instants, puis répétez de l’autre côté.
A lire sur le même sujet :  Ventre plat : 5 exercices d'abdominaux à réaliser debout pour obtenir des résultats tout aussi efficaces

 

Quelques conseils à garder en tête avant la pratique

Avant de passer à la pratique et de réaliser tout de suite les postures présentées ci-dessus, prenez le temps de préparer votre séance en gardant bien en tête ces quelques conseils :

  • la régularité : la régularité est la clé de la progression en Yoga. Afin d’obtenir des résultats durables pour votre souplesse, il est essentiel de pratiquer de manière régulière et progressive.
  • l’échauffement : il est important de commencer chaque séance de yoga par un échauffement léger, afin de préparer les muscles et les articulations à l’effort.
  • l’écoute de son corps : chaque physique étant différent, il est donc primordial de respecter ses limites et de ne pas chercher à reproduire une posture ou un étirement qui pourrait engendrer douleurs et blessures.
  • la respiration : la respiration est un élément fondamental du yoga. Apprendre à respirer calmement permet non seulement de pratiquer correctement les postures, mais aussi de favoriser la détente et la relaxation.

Bonne pratique !

 

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.