Skip to main content

Yoga au mur : 3 postures surprenantes à essayer pour découvrir cette pratique

© Visa Forme – Yoga au mur

Pratique millénaire, le yoga n’a pourtant jamais été aussi moderne que de nos jours. S’il existe de nombreux types de yoga dits “traditionnels”, de nouvelles formes de yoga, plus modernes, apparaissent de manière fréquente.

Si certains relèvent plus de la fantaisie (à notre sens 😉 ), comme le yoga chèvre ou encore le yoga beer, d’autres pratiques plus modernes ont de réels avantages.

C’est notamment le cas du yoga au mur. Souvent méconnu et moins populaire, il offre pourtant de nombreux avantages pour les yogis débutants comme pour les yogis confirmés.

Si vous ne connaissez pas encore, cet article va vous permettre de tout savoir sur le yoga au mur. Et si vous êtes intéressé(e), nous présentons 3 postures que vous pourrez intégrer à votre routine.

Le yoga au mur : origines et bienfaits

Comme son nom l’indique, le yoga au mur consiste à utiliser le support d’un mur lors de la réalisation de diverses postures de yoga. Le principe est le même que pour la pratique du Pilates au mur.

A lire sur le même sujet :  Posture de la déesse (Utkata Konasana) : une pratique yoga pour allier symétrie, stabilité et sérénité

L’objectif principal : améliorer la posture, l’équilibre, la souplesse et la concentration en réalisant les exercices en appui sur le mur.

Contrairement aux séances traditionnelles de Hatha Yoga ou de Vinyasa Yoga, où le sol est généralement le seul support, ici le mur permettra d’apporter une dimension supplémentaire et originale à votre pratique.

Pourquoi pratiquer le yoga en appui sur un mur ?

La première raison est pratique : le yoga au mur est accessible à tous les yogis, quel que soit leur niveau ou leur compétences physiques.

Même si certaines postures demandent un certain niveau de pratique, chacun peut pratiquer en adaptant les postures à ses objectifs et ses contraintes.

Deuxième raison: les bienfaits physiques du yoga au mur. Pratiqué de manière régulière, il aide à relâcher les tensions, à la fois physiques et nerveuses, notamment en fin de journée après une journée de travail.

Bref, c’est une pratique idéal pour les yogis souhaitant développer leur souplesse et renforcer leur musculature sans avoir recours aux formes de yoga plus dynamiques comme le Power Yoga ou l’Ashtanga.

 

yoga au mur mains

Nos conseils pour pratiquer le yoga au mur

Si vous êtes convaincu par les bienfaits de ce type de yoga, voici quelques conseils pour l’intégrer facilement dans votre vie quotidienne, tout en le pratiquant correctement :

  • Aménagez un espace dédié à la pratique du yoga chez vous (avec un mur de préférence 😉 ). Une simple surface de mur suffit. Pour rendre cette zone encore plus propice à la pratique, vous pouvez y accrocher des tableaux ou des toiles représentant des peintures apaisantes, inspirantes ou même liées à l’univers du yoga.
  • Equipez-vous correctement. Ne négligez surtout pas votre équipement, et notamment les accessoires de bases comme le tapis. Vous devez être à l’aise lors de votre pratique.
  • Créer une ambiance apaisante. Vous pouvez pourquoi pas disposer quelques bougies ou éléments décoratifs pour instaurer une ambiance relaxante et motivante.
A lire sur le même sujet :  Mandukasana (posture de la grenouille) : tout ce que vous devez savoir avant de la pratiquer

3 postures parfaitement adaptées à la pratique du yoga au mur

Pour bien démarrer votre pratique, voici 3 exercices abordables que vous pouvez réaliser depuis chez vous.

Nous vous conseillons d’abord de bien maîtriser les postures de base avant d’essayer les postures plus avancées.

Adho Mukha Shvanasana (posture du chien tête en bas)

Posture iconique du yoga, elle est idéale pour étirer l’ensemble de la chaîne dorsale ainsi que les épaules et les jambes.

N’hésitez pas à lire notre article complet sur cette posture ou alors à suivre ce rapide tutoriel :

  1. Placez-vous debout face au mur, les bras tendus vers l’avant et appuyés contre le support.
  2. Pivoter sur les talons pour inverser votre position et placer vos pieds à plat sur le sol, en gardant toujours les mains sur le mur.
  3. Les jambes sont légèrement fléchies, poussez les hanches vers l’arrière et allongez le dos sans cambrer ni plier les genoux.
A lire sur le même sujet :  Navasana (posture du bateau) : une position essentielle à maitriser pour progresser en yoga

Ananda Balasana (posture du bébé heureux)

Cet exercice permet de détendre le bas du dos et d’étirer les adducteurs. Voici comment le pratiquer :

  1. Allongez-vous sur le dos, les cuisses repliées sur soi.
  2. Saisissez l’extérieur des pieds avec les mains, placez-les contre le mur.
  3. Appuyez doucement les pieds sur le mur tout en essayant d’amener les genoux vers le sol de chaque côté du buste.
  4. Maintenez cette position pendant quelques respirations profondes, puis relâchez progressivement.

Viparita Karani (posture des jambes contre le mur)

Parfaite pour soulager les jambes lourdes, Viparita Karani permet de mieux faire circuler la circulation sanguine :

  1. Allongez-vous sur le dos près d’un mur, les fesses collées à celui-ci.
  2. Levez les jambes et placez-les contre le mur en essayant de les maintenir bien droites.
  3. Vous pouvez placer un coussin ou une couverture sous vos hanches pour un meilleur confort.
  4. Laissez les bras détendus de chaque côté du corps, respirez profondément et restez dans cette position aussi longtemps que vous le souhaitez.

 

 

Il ne vous reste plus qu’à expérimenter ces exercices chez vous, puis à progresser si cette pratique correspond à vos besoins et vos objectifs.

Surtout, n’oubliez pas : la régularité est la clé du succès pour progresser dans votre pratique. 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.