Skip to main content

Yoga : 3 étapes fondamentales à respecter pour réussir votre méditation (Dhyana)

préparation méditation yoga

La posture du lotus est largement utilisée pour pratiquer la méditation en yoga.

Le yoga est une pratique ancestrale qui trouve ses racines en Inde. Philosophie de vie, elle se base sur la recherche de l’harmonie entre le corps et l’esprit, avec pour objectif ultime d’atteindre un état de bien-être absolu (Samadhi).

Pour atteindre Samadhi, les Sutras Yoga de Patanjali expliquent qu’il faut passer par différentes étapes, et notamment la méditation (Dhyana).

La méditation n’est pas une pratique facile et demande une certaine préparation pour la réussir pleinement. Dans cet article, nous vous proposons 3 conseils pour réussir des méditations plus profondes et une harmonie dans l’esprit et les énergies.

1 – Trouvez le lieu idéal

Pour réussir pleinement votre état méditatif, vous avez besoin d’un lieu “sacré”. Idéalement il doit toujours être le même et être dédié uniquement à la méditation.

A lire sur le même sujet :  4 bonnes habitudes pour bien vieillir et prendre soin de votre santé mentale

Toutefois, cet idéal n’est pas toujours possible. Voici donc quelques conseils pratiques pour purifier un lieu avant votre méditation :

  • Nettoyez le lieu du mieux possible (enlever la poussière au minimum)
  • Essayez de mettre tout en ordre pour rendre le lieu le plus sobre possible
  • Utilisez un gong, une cloche pour nettoyer le lieu (énergétiquement parlant)

2 – Préparez votre méditation avec les postures adéquates

Dans le yoga, les postures ont pour but de travailler l’alignement du corps, de développer la souplesse et la force. Mais elles sont aussi très utile pour préparer notre état méditatif :

  • elles préparent notre corps à rester assis pendant un temps relativement long
  • elles préparent la méditation d’un point de vue énergétique

Certaines postures sont particulièrement adaptées pour préparer le corps à la méditation. Voici quelques exemples :

  • Sukhasana (Posture assise facile) : cette posture consiste à s’asseoir les jambes croisées, le dos droit et les mains posées sur les genoux. Elle permet de détendre le bassin et la colonne vertébrale tout en favorisant la concentration.
  • Padmasana (Posture du lotus) : plus avancée que Sukhasana, cette position demande une certaine souplesse au niveau des hanches et des genoux. Les pieds sont posés sur les cuisses opposées, et les mains sur les genoux. Cette posture favorise l’alignement de la colonne vertébrale et la concentration.
  • Vajrasana (Posture du diamant) : assis sur les talons, le dos droit et les mains posées sur les cuisses, cette posture permet d’étirer les muscles des jambes et de libérer les tensions dans le bassin et la colonne vertébrale.
A lire sur le même sujet :  Découvrez les yamas : un principe fondamental du yoga pour une vie harmonieuse

 

yoga méditation

3 – Préparez votre esprit à la méditation

Pour entrer dans l’état méditatif, 2 points sont cruciaux :  la conscience de soi et la respiration (pranayama)

Il est très important de prendre conscience de soi à travers les 5 sens pour activer le chakra racine. L’activation de ce chakra est primordiale pour toute activité méditative.

Concernant la respiration, le yoga accorde une grande importance à la maîtrise du souffle, appelée “pranayama”. Cette pratique consiste à contrôler et réguler sa respiration afin de mieux gérer son énergie vitale (le prana).

Lors de votre méditation, vous concentrer sur votre respiration permettra de calmer votre esprit et vous recentrer sur vous-même.

A lire sur le même sujet :  Dharana : attention, ne sous-estimez pas ce principe fondamental si vous pratiquez le yoga

Voici deux technique de respiration que vous pouvez utiliser :

  1. La respiration abdominale : placez une main sur votre abdomen et l’autre sur votre poitrine. Inspirez profondément en gonflant le ventre, puis expirez lentement en le rentrant. Répétez cet exercice plusieurs fois pour vous détendre et vous concentrer sur votre souffle.
  2. Respiration alternée : en position assise, fermez la narine droite avec le pouce de la main droite et inspirez par la narine gauche. Retenez ensuite votre respiration, changez de côté et expirez par la narine droite. Répétez cet exercice en alternant les côtés pour apaiser votre esprit et vous recentrer. En savoir plus sur la respiration alternée.

 

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.