Skip to main content

Vajrasana (posture du diamant) : la position yoga idéale à intégrer pour vos séances de méditation

posture diamant

Yogis pratiquant la posture du diamant (Vajrasana), avec l’aide d’un accessoire yoga.

Au-delà de la pratique physique, certaines postures de yoga ont pour objectif premier le bien-être et l’état de méditation du yogi.

C’est notamment le cas des positions assises et qui demandent peu, voire aucun effort physique pour leur réalisation. La posture du lotus, par exemple, est un exemple parfait de ce genre de position.

Vajrasana fait également partie de ces positions. Egalement connu sous le nom de “posture du diamant” ou “posture du tonnerre”, cette posture tire son nom de deux termes sanskrit :

  • Vajra, qui signifie “diamant” ou “foudre”
  • Asana, qui peut se traduire par “position” ou “posture”

Vajrasana concentre avant tout ses bienfaits sur le plan mental et méditatif. Toutefois, et malgré les apparences, elle permet également de travailler certaines zones de notre corps, notamment les jambes.

Dans cet article, nous aborderons donc les bienfaits globaux de cette posture et des conseils pour la réaliser correctement et en tirer tous les bienfaits.

A lire sur le même sujet :  Comment bien réaliser Virabhadrasana III (posture du guerrier) : conseils et tutoriel vidéo

Vajrasana : quels sont ses bienfaits mentaux ?

Vajrasana offre avant tout des bénéfices mentaux pour les yogis qui pratiquent régulièrement cette posture.

Elle favorise la concentration et la méditation

La posture du diamant est particulièrement propice à la pratique de la méditation.

Assis dans cette position, il est plus facile de se concentrer sur sa respiration et de calmer son esprit, favorisant ainsi la relaxation et la réduction du stress.

Elle développe la patience et l’endurance mentale

Maintenir Vajrasana pendant plusieurs minutes, notamment lorsqu’on début, peut être (très) inconfortable.

Avec de la pratique (et de la régularité 😉 ), vous pourrez progresser et rester dans cette posture pendant des périodes plus longues, développant ainsi votre patience et votre endurance mentale.

Elle réduit les tensions nerveuses

Enfin, Vajrasana est reconnu pour ses effets apaisants sur le système nerveux.

Elle permet de détendre les nerfs et de réduire les tensions accumulées, contribuant ainsi à un état d’esprit plus serein et équilibré.

Posture du diamant vajrasana

La posture du diamant peut se réaliser avec les mains en Namasté (elles peuvent également être dans le dos)

Les bienfaits physiques du Vajrasana

Vajrasana est une posture relativement simple à réaliser. Et contrairement aux apparences, elle offre un large éventail de bienfaits pour le corps. Voici quelques-uns de ses avantages.

Elle permet le renforcement des muscles des jambes et des pieds

La posture du diamant sollicite et renforce les muscles des cuisses, des mollets et des pieds.

A lire sur le même sujet :  Yoga : comment travailler votre équilibre en intégrant ces 3 postures à vos séances

En pratiquant régulièrement cette position, vous pourrez améliorer la force et l’endurance de vos jambes.

Elle améliore la posture

Vajrasana aide à développer une meilleure posture de manière générale.

Le caractère assis de la position encourage le maintien droit du dos et de la colonne vertébrale, tout en les maintenant alignés. Cela peut prévenir les douleurs dorsales et les problèmes de dos liés à une mauvaise posture.

Elle facilite la digestion

Pratiquer régulièrement cette position peut aider à stimuler le processus digestif et à prévenir les troubles gastro-intestinaux tels que les ballonnements, les flatulences ou encore la constipation.

Elle favorise le bon fonctionnement des organes digestifs en améliorant la circulation sanguine dans cette zone.

Comment réaliser le Vajrasana : étapes et conseils

Voici les principales étapes pour réaliser la posture :

1. Asseyez-vous sur vos talons, les genoux pliés et les pieds joints (malgré les apparences, ce n’est pas si facile.)

2. Placez vos mains sur vos cuisses, les paumes vers le bas

3. Gardez votre dos droit et votre colonne vertébrale alignée

4. Respirez profondément et calmement, en vous concentrant sur votre respiration

Si cette posture vous semble relativement facile à réaliser, gardez tout de même en tête les quelques conseils suivants :

  • si vous ressentez de la douleur ou de l’inconfort dans les genoux, placez un coussin ou une serviette pliée entre vos talons et vos fesses pour réduire la pression
  • vous pouvez également placer une couverture pliée sous vos chevilles si nécessaire pour plus de confort
  • réalisez la posture dans un environnement calme et propice à la concentration et à la méditation
  • concentrez-vous sur votre respiration. C’est un élément fondamental à maitriser si vous souhaitez progresser en yoga
  • essayez de rester dans cette position pendant au moins 5 à 10 minutes pour bénéficier pleinement des effets relaxants et apaisants de Vajrasana
A lire sur le même sujet :  Yoga : comment muscler (très) facilement vos fesses avec ces 3 postures

Contre-indications et précautions à prendre

Vajrasana est dans la plupart des cas sans danger pour la plupart des yogis, débutants ou expérimentés. Il existe malgré tout certaines contre-indications à avoir en tête avant de la réaliser.

  • évitez cette posture si vous souffrez d’une blessure récente ou chronique aux genoux, aux chevilles ou aux pieds.
  • si vous êtes enceinte, discutez avec votre instructeur de yoga des modifications possibles pour adapter cette posture à votre situation.
  • de manière générale, ne forcez jamais sur votre corps pour réaliser une posture. Même si la posture de diamant semble enfantine, elle peut forcer sur vos genoux.

Posture assise de méditation, Vajrasana offre de nombreux bienfaits sur le plan mental mais aussi sur le plan physique.

Intégrée régulièrement à votre routine yoga, elle vous permettra de progresser sur le plan mental et de favoriser un état d’esprit plus serein et équilibré sur le long terme.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.