Skip to main content

Dhyana : ce principe puissant du yoga à comprendre si vous souhaitez progresser

Dhyana méditation

Dans notre société actuelle, nous sommes constamment à la recherche de moyens pour améliorer notre bien-être et notre santé mentale.

Le yoga, tel que décrit par les Yoga Sutras de Patanjali est un moyen efficace pour se ressourcer au quotidien. Régie par 8 pilier, la pratique du Yoga doit nous permettre d’atteindre finalement la réalisation de soi.

Nous avons déjà vu dans des articles précédents les 6 premiers piliers :

  • Les Yamas et Niyamas, qui constituent des pratiques et règle personnelles à respecter
  • Les asanas, qui sont les postures de yoga (sans doute la partie la plus connue du yoga 😉 )
  • Pranayama, les techniques de respiration de l’énergie vitale
  • Pratyahara, la déconnexion aux stimulis du monde extérieur
  • Dharana, la concentration de notre esprit

Dans cet article, nous allons donc voir le 7ème pilier, appelé Dhyana. Elle représente la méditation profonde pour transcender les fluctuations mentales et atteindre la paix intérieure.

A lire sur le même sujet :  4 bonnes habitudes pour bien vieillir et prendre soin de votre santé mentale

C’est la dernière étape avant de réaliser Samadhi, la réalisation de soi, qui est le but ultime du yoga. Elle est donc particulièrement important dans la pratique du yoga.

.Éclairons ensemble ce principe fondamental du yoga. 🙂

Comprendre le concept de Dhyana

Dhyana est un terme sanskrit dont la traduction chinoise est “Chan” et japonaise est “Zen”.

Il s’agit d’un concept central dans les enseignements du Yoga et du Bouddhisme. Il représente un état de méditation profonde.

Plus précisément, il désigne la contemplation abstraite où l’esprit est complètement absorbé par l’objet sur lequel porte l’attention.

La différence entre Dharana et Dhyana

Pour mieux comprendre Dhyana, il est essentiel de le distinguer de Dharana, deux concepts souvent confondus.

Dharana est le sixième pilier du yoga mentionné dans le Yoga Sūtra de Patañjali et consiste à concentrer son attention sur un seul point ou objet.

Dhyana correspond au septième Angas (membre) du yoga et représente l’état de méditation profonde qui découle de la concentration soutenue de Dharana.

Pour comprendre et atteindre Dharana, il est donc primordial de d’abord maîtriser Dharana.

A lire sur le même sujet :  Le yoga est-elle la meilleure pratique pour rester en forme (physiquement ET mentalement) ?

 

Dhyana technique de méditation

Quelles sont les bienfaits de la pratique de Dhyana

La méditation Dhyana offre une multitude d’avantages pour notre santé mentale, émotionnelle et spirituelle. Voici quelques-uns des bienfaits les plus notables :

  1. Sérénité : La pratique régulière de Dhyana permet d’atteindre un état de sérénité et de calme intérieur.
  2. Réduction du stress et de l’anxiété : La focalisation de l’esprit sur un seul objet aide à évacuer les pensées négatives et les soucis quotidiens.
  3. Amélioration de la concentration et de la mémoire : Dhyana aide à renforcer la capacité de l’esprit à rester concentré sur une tâche ou un sujet particulier.
  4. Développement de la créativité : En libérant l’esprit des distractions, Dhyana facilite l’émergence d’idées nouvelles et innovantes.

Techniques pour pratiquer Dhyana

Afin de tirer pleinement parti des bienfaits de Dhyana, il est essentiel d’adopter une approche didactique et de suivre certaines techniques. Voici quelques conseils pour débuter cette pratique :

  • Choisissez un environnement propice : trouvez un lieu calme et paisible, où vous ne serez pas dérangé pendant votre méditation.
  • Adoptez une posture confortable : asseyez-vous en tailleur ou sur un coussin, avec le dos droit et les mains posées sur les genoux. Il est également possible de pratiquer Dhyana en position allongée ou debout.
  • Concentrez-vous sur un objet : sélectionnez un point ou un objet sur lequel concentrer votre attention. Il peut s’agir d’un objet réel (une bougie, une fleur) ou d’un concept abstrait (une émotion, une couleur).
  • Respirez profondément : adoptez une respiration lente et régulière pour faciliter la concentration et la relaxation.
  • Laissez les pensées s’évaporer : lorsque des pensées parasites surgissent, observez-les sans jugement puis ramenez doucement votre attention sur l’objet choisi.
A lire sur le même sujet :  Yoga Sutras de Patanjali : les principes fondamentaux du yoga pour une vie épanouissante et équilibrée

 

Dhyana dans le quotidien

La pratique de Dhyana ne se limite pas aux séances de méditation formelles.

Vous pouvez également intégrer cet état de contemplation abstraite dans vos activités quotidiennes, en portant une attention soutenue et ininterrompue à ce que vous faites : cuisine, jardinage, marche, etc.

De cette manière, vous améliorez votre concentration et votre présence à l’instant présent. 🙂

 

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.