Skip to main content

Pourquoi vous devriez être à jeun si vous pratiquez le yoga du matin

© Pratiquer le yoga à jeun : bonne ou mauvaise pratique ?

Pour les yogis pratiquant le yoga le matin, une question revient souvent : est-il préférable de pratiquer à jeun ? Et pourquoi ?

C’est une question tout à fait légitime, notamment pour les yogis débutants ou pour ceux qui cherchent à savoir quel est le meilleur moment de la journée pour pratiquer.

Selon nous, la réponse est oui. Si vous souhaitez réaliser votre séance le matin, il est préférable de pratiquer à jeun. 🙂

Tout d’abord car pratiquer le ventre plein n’est jamais idéal mais également car réaliser une séance à jeun possède de nombreuses vertus.

On vous explique tout dans cet article. 🙂

Pourquoi pratiquer le yoga à jeun ?

Parmi les nombreux avantages du yoga pratiqué à jeun, on peut notamment citer :

  • Une meilleure digestion : l’un des principaux atouts de cette pratique est de favoriser la digestion. En effet, les postures et mouvements réalisés lors d’une séance de yoga stimulent le système digestif, facilitant ainsi son travail. Si votre ventre est plein, vous risquez de régurgiter et votre séance du matin n’aura rien de bénéfique…
  • L’élimination des toxines : effectuer une séance de yoga le ventre vide aide également à éliminer les déchets et les toxines accumulées dans le corps et à relancer votre métabolisme. Ceci est particulièrement bénéfique au niveau du foie et des reins, responsables du processus de détoxification de l’organisme.
  • Un renforcement musculaire et articulaire : la pratique régulière du yoga contribue à renforcer muscles et articulations, tout en améliorant la souplesse. De plus, réaliser ces exercices à jeun permet de s’étirer et d’activer progressivement l’ensemble du corps sans sensation de lourdeur.
  • Une meilleure gestion du stress et des émotions : la combinaison de la respiration profonde, de la méditation et des postures dans le yoga permet d’apaiser l’esprit et de développer une meilleure maîtrise sur ses émotions. En pratiquant cette discipline le matin et sans avoir consommé de nourriture, on est ainsi moins exposé au stress et à l’anxiété tout au long de la journée.
A lire sur le même sujet :  Pourquoi pratiquer le yoga tous les jours ? 3 bienfaits qui vont changer votre quotidien

 

Adapter sa routine matinale pour pratique à jeun

Afin de profiter pleinement des bienfaits du yoga à jeun, il est essentiel d’adapter sa routine matinale en conséquence. Voici quelques conseils pour vous aider :

  • Pratiquez dès votre réveil : lorsque vous décidez de pratiquer le matin, commencez par des sessions courtes de 10 à 20 minutes, dès votre réveil. Sur le moyen et long terme, votre organisme sera habitué à se réveiller physiquement avant de déjeuner.
  • Privilégiez les postures douces et stimulantes : les postures de yoga comme la salutation au soleil ou celles favorisant la souplesse et le réveil musculaire sont idéales pour commencer la journée du bon pied.
  • Créez une ambiance propice à la détente : essayez d’aménager chez vous un endroit calme et propre pour réaliser vos séances. La musique douce ou le silence peuvent également favoriser la relaxation et la méditation durant vos pratiques matinales.
  • Hydratez-vous bien après la séance : bien évidemment, vous pouvez boire un verre d’eau avant votre séance, pour aider à préparer le système digestif aux exercices. Le plus important est de bien s’hydrater après votre séance, notamment si votre séance a été intense (mais nous vous conseillons plutôt de pratiquer un yoga doux à votre réveil).
A lire sur le même sujet :  Chakras bloqués : ces 10 signes qui doivent vous alerter

Pratiquer le yoga à jeun est une bonne pratique, surtout lorsque notre emploi du temps nous permet de réaliser une séance le matin.

Evidemment, vous pouvez aussi pratiquer à jeun dans l’après-midi. Assurez-vous toutefois d’avoir mangé depuis 3 heures (de manière légère et sans grignoter 😉 ) et d’avoir bien digéré. 😉

Bonne pratique !

 

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.