Skip to main content

Respiration Ujjayi : une technique ancestrale pour améliorer votre pratique du yoga

 

ujjayi

Yogi pratiquant Ujjayi en position du lotus.

Vous le savez sans doute, la respiration (pranayama) est élément fondamental de la pratique du yoga. En tout cas, on ne cesse de le répéter dans chacun de nos articles. 😉

Il existe plusieurs types de respiration. Si la plus connue est sans doute la respiration alternée (Nadi Shodhana), la respiration du feu (Kapabalathi) ou encore la respiration Ujjayi sont également utilisées par de nombreux yogi.

C’est cette dernière que nous allons aborder aujourd’hui dans cet article.

La respiration Ujjayi, également connue sous le nom de “respiration du souffle victorieux”, est une technique de respiration utilisée en pratiquant certaines formes de yoga, notamment l’Ashtanga et le Vinyasa.

Cette méthode spécifique permet non seulement :

  • d’améliorer la qualité de votre respiration pendant la pratique des asanas
  • d’apaiser le mental en favorisant la concentration

Cet article a pour but d’expliquer le fonctionnement et les avantages de la respiration Ujjayi et de vous donner des pistes pour l’intégrer dans votre routine yoga.

Qu’est-ce que la respiration Ujjayi ?

La respiration Ujjayi est une technique de respiration dérivée du pranayma, qui signifie littéralement “contrôle du souffle” en sanskrit.

Elle se caractérise par une respiration profonde et rythmée, effectuée avec la gorge légèrement contractée.

Le but de cette méthode est de créer une légère chaleur dans le corps, ce qui aide à détendre les muscles, à purifier les organes internes et à calmer l’esprit.

A lire sur le même sujet :  Yoga : comment savoir si vous devez pratiquer le matin ou le soir ?

La respiration Ujjayi est souvent comparée au son des vagues de l’océan ou à l’écho lointain d’un conque.

Les avantages de la respiration Ujjayi

Intégrer la respiration Ujjayi dans votre pratique du yoga présente plusieurs avantages, notamment :

  • Amélioration de la concentration : en focalisant votre attention sur le son et le rythme de votre respiration, il est plus facile de rester concentré pendant la pratique des postures.
  • Relaxation du système nerveux : la respiration lente et profonde aide à activer le système parasympathique, réduisant ainsi les niveaux de stress et d’anxiété.
  • Oxygénation optimale du corps : cette méthode permet une meilleure absorption de l’oxygène dans le sang, ce qui favorise la circulation sanguine vers les muscles et les organes internes.
  • Élimination des toxines : la chaleur générée par la respiration Ujjayi facilite l’élimination des toxines, purifiant ainsi le corps et renforçant le système immunitaire.

 

Ujjayi pranayama

La pratique (et la maîtrise!) de la respiration Ujjayi demande de la pratique et de la concentration.

Comment pratiquer la respiration Ujjayi ?

Maitriser Ujjayi n’est pas simple. Cela vous demandera un certain niveau de pratique et de la régularité. Si vous débutez, voici un tutoriel pas-à-pas pour débuter :

  1. Asseyez-vous confortablement : choisissez une posture assise stable et confortable au sein d’un environnement calme. Votre dos est droit et vos épaules détendues. Vous pouvez vous asseoir sur un coussin ou une couverture pliée pour maintenir votre dos bien droit.
  2. Respirez normalement par le nez : commencez par prendre quelques respirations normales, en inspirant et expirant par le nez. Observez la sensation de l’air qui entre et sort de vos narines.
  3. Contractez légèrement votre gorge : tout en continuant à respirer par le nez, contractez légèrement les muscles de la gorge, comme si vous essayiez d’imiter le son d’un hoquet silencieux. Vous devriez entendre un léger sifflement ou ronronnement à chaque inspiration et expiration.
  4. Respirez profondément et lentement : une fois que vous avez trouvé la bonne position pour votre gorge, essayez de ralentir et d’approfondir votre respiration. Inspirez lentement en remplissant complètement vos poumons, puis expirez lentement en vidant complètement l’air. Le son de votre respiration devrait être régulier et apaisant, comme le bruit des vagues de l’océan.
  5. Intégrez cette technique dans votre pratique des asanas : lorsque vous vous sentez à l’aise avec la respiration Ujjayi, vous pouvez commencer à l’intégrer dans votre pratique du yoga. Essayez de maintenir cette technique de respiration pendant toute la durée de votre séance, en synchronisant chaque mouvement avec une inspiration ou une expiration.
A lire sur le même sujet :  Santosha actif : comment être serein grâce au yoga

Attention : faire coïncider réalisation des asanas et respiration Ujjayi n’est pas si simple. Maitriser la respiration demande de la concentration, comme la réalisation de certaines postures !

Nous vous conseillons, notamment au début, de réaliser des postures que vous maîtrisez ou avec lesquelles vous êtes à l’aise. Vous pourrez ainsi vous concentrer plus facilement sur votre respiration.

Surtout, ne vous découragez au bout d’une séance ou deux. Le progrès en yoga réside dans la répétition, la persévérance et la patience ! 🙂

 

N’hésitez pas à consulter cette vidéo pour comprendre en images comment Ujjayi fonctionne

Quelques conseils pour bien pratiquer

Avant de pratiquez, voici quelques conseils à avoir en tête :

  • Ne forcez pas votre respiration : il est important de ne pas forcer ou d’exagérer la contraction de la gorge. La respiration doit rester fluide et sans effort, avec un son doux et régulier.
  • Adaptez votre respiration à votre niveau d’effort : lorsque vous pratiquez des postures plus intenses ou exigeantes sur le plan physique, n’hésitez pas à augmenter légèrement la force et la profondeur de votre respiration pour fournir suffisamment d’oxygène à vos muscles.
  • Pratiquez régulièrement : comme pour toute technique de yoga, la clé du succès réside dans la pratique régulière. Prenez quelques minutes chaque jour pour pratiquer la respiration Ujjayi, même en dehors de votre tapis de yoga. Cela vous aidera à intégrer cette méthode de manière plus naturelle dans votre pratique des asanas.
A lire sur le même sujet :  Yoga nidra : notre guide complet pour tout savoir

Mois connue que les postures de yoga, la respiration a pourtant toute son importance pour une bonne pratique.

En maîtrisant Ujjayi, vous serez en mesure de mieux contrôler votre souffle, de calmer votre esprit et d’améliorer votre concentration pendant les postures.

N’hésitez donc pas à expérimenter cette technique (ou les autres) lors de vos prochaines séances de yoga ! 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.