Skip to main content

4 postures de yoga assises parfaites si vous débutez le yoga

© 4 postures assises parfaites pour les yogis débutants

Lorsqu’on débute la pratique physique du yoga, la réalisation de certaines postures (asanas) n’est pas la chose la plus facile.

En fonction du niveau et des attentes de chacun, certains yogi débutants vont travailler certains enchaînements plus complexes et d’autres des postures plus abordables.

Les postures assises sont ainsi particulièrement recommandées pour les débutants. Pourquoi ? Car elles sont généralement moins complexes que les postures debout ou inversées. 😉

Dans cet article, nous allons vous présenter quelques postures assises de yoga relativement simples à réaliser. Elles sont donc parfaites pour les débutants ou les yogis dont l’équilibre est difficile. 🙂

1. La posture de l’enfant (Balasana)

La posture de l’enfant, également connue sous le nom de Balasana, est une position de relaxation qui permet d’étirer tout le dos.

A lire sur le même sujet :  Posture du pont : un trésor de bienfaits pour votre santé et votre bien-être

Comment réaliser la posture :

  • Asseyez-vous sur vos talons, les genoux légèrement écartés.
  • Penchez-vous vers l’avant et étendez vos bras devant vous, paumes vers le sol.
  • Appuyez doucement votre front sur le sol et respirez profondément.

Vous pouvez également poser vos bras le long de votre corps, paumes vers le haut, si cela est plus confortable.

2. La posture du bâton (Dandasana)

La posture du bâton, ou Dandasana, est une position assise idéale pour renforcer la colonne vertébrale et développer une bonne posture. Pour pratiquer Dandasana :

  • Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues devant vous et les pieds flexés.
  • Placez vos mains de chaque côté de vos hanches, les doigts pointant vers l’avant.
  • Tirez votre colonne vertébrale vers le haut et gardez votre dos droit.

Veillez à ne pas arrondir le dos et engagez bien vos muscles abdominaux pour soutenir votre posture.

Balasana yoga yin

Yogi pratiquant la posture de l’enfant (Balasana), une position utilisée lors des séances de yin yoga.

3. La pince assise (Paschimottanasana)

La pince assise, ou Paschimottanasana, est une position d’étirement qui cible principalement les ischio-jambiers et la colonne vertébrale. Pour réaliser cette posture :

  • Asseyez-vous sur le sol avec les jambes tendues devant vous.
  • Inspirez profondément et étirez vos bras vers le ciel.
  • Expirez et penchez-vous lentement vers l’avant en gardant le dos droit.
  • Attrapez vos pieds, vos chevilles ou vos mollets, selon votre souplesse.
A lire sur le même sujet :  Position du lotus (Padmasana) : bienfaits et conseils pratiques

Restez dans cette position pendant quelques respirations, en essayant d’aller un peu plus loin à chaque expiration.

4. La posture du papillon (Baddha Konasana)

La posture du papillon, également appelée Baddha Konasana, est une position assise qui aide à ouvrir les hanches et à étirer les adducteurs. Pour la pratiquer :

  • Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues devant vous.
  • Rapprochez vos pieds de votre bassin et laissez vos genoux s’écarter vers l’extérieur.
  • Appuyez doucement sur vos genoux avec vos mains pour les pousser plus près du sol.

Vous pouvez également pencher légèrement le buste vers l’avant si cela est confortable pour vous.

A lire sur le même sujet :  Yoga anti-sciatique : soulager vos douleurs avec 3 postures validées par les kinés

N’hésitez pas à expérimenter et à adapter ces postures en fonction de vos besoins et de votre niveau de confort. Le yoga est une pratique personnelle qui doit avant tout vous apporter bien-être et plaisir.

 

Quelques conseils pour bien débuter en yoga

Avant de passer à la pratique des postures décrites ci-dessus, voici quelques conseils à garder en tête. Ils sont également très utile pour tirer le meilleur parti de votre pratique du yoga de manière générale :

  • Pratiquez régulièrement, idéalement plusieurs fois par semaine.
  • Échauffez-vous avant chaque séance pour préparer votre corps aux postures.
  • Écoutez votre corps et ne forcez jamais dans une position inconfortable ou douloureuse.
  • Utilisez des accessoires (bloc, sangle, coussin) pour faciliter certaines postures si nécessaire.
  • Soyez patient et donnez-vous le temps de progresser – le yoga est un cheminement personnel.

En suivant ces conseils et en pratiquant régulièrement les postures assises présentées dans cet article, vous pourrez commencer votre voyage yogique tout en douceur. 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.