Skip to main content

Kurmasana (posture de la tortue) : tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans sa pratique

posture de la tortue

Yogis pratiquant la posture de la tortue (Kurmasana) avec l’aide d’une professeure de yoga.

Obligations professionnelles, sollicitations sociales… Dans un monde où nous sommes constamment stimulés, il est essentiel de s’accorder des moment de détente pour se relaxer et se resourcer.

De ce fait, la pratique du yoga se développe de plus en plus. Art de vivre ancestral, une pratique régulière de yoga permet de se ressourcer tout en se concentrant sur soi-même.

Les différentes formes de yoga qui existent sont composées de postures, appelées asanas en Sanskrit. Si certaines sont relativement connues, comme la posture du lotus ou la posture du cobra, d’autres sont moins connues, comme la posture de la tortue, que nous allons aborder dans cet article. 🙂

La posture de la tortue, également connue sous le nom de Kurmasana en sanskrit, possède pourtant de nombreux bienfaits.

Pensée avant tout comme une posture de relaxation, elle demande toutefois un certain effort physique, et notamment de souplesse (comme le montre les photos 😉 ).

Dans cet article, nous vous présenterons les bienfaits de cette posture, ainsi que des conseils pratiques pour l’exécuter correctement.

Kurmasana : ses bienfaits pour le corps et l’esprit

Kurmasana (la posture de la tortue) est une position qui favorise la détente du corps et de l’esprit. Son nom Sanskrit se décompose de la façon suivante :

  • Kurma, qui signifie “tortue”
  • Asana, qui signifie “position”

Voici les principaux bienfaits d’une pratique régulière de Kurmasana :

  • le soulagement des tensions au niveau des muscles du dos, des épaules et de la nuque.
  • l’amélioration de la circulation sanguine dans tout le corps, y compris le cerveau, ce qui peut aider à réduire fatigue et maux de tête.
  • le développement de la souplesse des chevilles, poignets, cous-de-pied et genoux.
  • le renforcement des muscles abdominaux.
  • l’apaisement de l’esprit, grâce à un état de méditation profonde induit par la position.
A lire sur le même sujet :  Postures de torsion : 3 (très) bonnes raisons de les intégrer à votre routine yoga

Réaliser la posture de la tortue : notre guide étape par étape

Avant de pratiquez, gardez toujours en tête que seule une pratique régulière de la posture vous fera pratiquer.

Surtout, veillez à écouter votre corps et à ne pas dépasser ses limites. Vous risquerez de vous blesser et de vous dégouter à la fois de la posture et de la pratique du yoga.

Enfin, n’hésitez pas à bien échauffer votre corps avant de commencer à pratiquer. Vous pouvez par exemple réaliser quelques Salutations au soleil pour bien vous préparer.

Prenez le temps et le répétitions nécessaires pour bien maitriser la posture. N’hésitez pas au début à vous aider d’accessoires yoga si vous en ressentez le besoin. 🙂

Pour réaliser la posture, suivez les étapes décrites ci-dessous :

  1. Asseyez-vous sur un tapis de yoga avec les jambes écartées et les pieds légèrement pliés.
  2. Penchez-vous en avant, en gardant le dos droit et en engageant les abdominaux pour protéger la colonne vertébrale.
  3. Glissez vos bras sous vos genoux, en plaçant les mains au sol, paumes vers le bas.
  4. Tirez doucement sur les coudes pour rapprocher les genoux du sol et approfondir l’étirement.
  5. Maintenez la position pendant plusieurs respirations profondes, en vous concentrant sur la détente des muscles et l’apaisement de l’esprit.
A lire sur le même sujet :  Ventre plat : 5 exercices d'abdominaux à réaliser debout pour obtenir des résultats tout aussi efficaces

Attention : si vous avez des problèmes de dos ou de hanches, consultez un professionnel de santé avant d’essayer cette posture.

 

Quelques variantes à essayer

Il existe différentes variations de la posture de la tortue, adaptées aux différents niveaux de pratique et aux besoins spécifiques de chaque yogi :

  • la demi-posture de la tortue (ardha kurmasana) : cette variante est plus accessible pour les débutants et permet de travailler progressivement vers la posture complète. Pour la réaliser, suivez les mêmes étapes que pour la version classique, mais gardez les genoux légèrement pliés et les pieds au sol.
  • la posture de la tortue avec soutien : si vous avez des difficultés à maintenir la position ou si vous ressentez des douleurs, utilisez un coussin ou une brique de yoga sous le buste pour mieux soutenir le dos et faciliter l’étirement.
  • la posture de la tortue en duo : pratiquée à deux personnes, cette variante permet d’aller plus loin dans l’étirement tout en s’amusant. Pour la réaliser, asseyez-vous dos à dos et effectuez la posture de manière synchronisée en vous appuyant l’un contre l’autre.
A lire sur le même sujet :  5 postures de yoga sur chaise pour débuter tout en douceur

Quelques conseils à garder à tête lors de la pratique

Pour profiter pleinement des bienfaits de cette position, il est essentiel de veiller à ne pas réaliser certaines erreurs courantes :

  • ne pas arrondir le dos : il est important de garder le dos droit et d’engager les abdominaux pour protéger la colonne vertébrale.
  • ne pas forcer sur les articulations : ne tentez pas de pousser trop fort sur les poignets, chevilles ou coudes, car cela peut provoquer des blessures.
  • négliger la respiration : la respiration profonde et régulière est primordiale pour favoriser la détente et l’apaisement de l’esprit. De manière générale, la respiration (pranayama) est un élément central de la pratique du yoga.
  • ne pas écouter son corps : si vous ressentez de la douleur ou de l’inconfort, ajustez votre position ou arrêtez la pratique. Il est essentiel de respecter ses limites et de ne pas forcer.

 

posture de la tortue

yogi réalisant la posture de la tortue.

 

Posture de yoga demandant une certaine souplesse, Kurmasana offre de nombreux bienfaits physiques et mentaux.

Sur le plan physique, elle permet d’étirer et de détendre les muscles du dos, des épaules et de la nuque, d’améliorer la circulation sanguine, de développer la souplesse des articulations et de renforcer les abdominaux.

Sur le plan mental, elle aide à apaiser l’esprit et favorise un état de méditation profonde. N’hésitez donc pas à l’intégrer dans votre routine yoga en l’associant à d’autres positions.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.