Skip to main content

Supta Baddha Konasana (posture de la déesse du sommeil) : l’exercice yoga idéal pour se détendre et se relaxer ?

supta baddha konasana

Yogi pratiquant supta baddha konasana. Les pieds sont joints et les genoux sont proches du sol.

Parmi les nombreuses positions du yoga qui existent, certaines sont plus physiques que d’autres. A l’inverse, certaines asanas sont davantage axées sur la détente et la relaxation du yogi.

Nous avons déjà parlé dans des articles précédents de la posture de l’enfant (balasana) ou de la posture (bien nommé) du cadavre (savasana). Ces deux postures, qui demandent peu d’efforts physiques (a priori 😉 ), sont parfaites en fin de séance pour complètement lâcher prise et atteindre la paix intérieure.

Supta Baddha Konasana est une asana relativement proche des deux positions précédentes. Moins connue, elle apporte pourtant des bénéfices similaires.

Elle permet une détente du corps et de l’esprit tout en offrant de nombreux bienfaits pour votre santé.

Dans cet article, nous allons vous présenter cette position, ses avantages, ainsi que quelques conseils pour la réaliser correctement.

Supta Baddha Konasana : première explication

Supta Baddha Konasana (son nom en sanskrit) est une posture de yoga qui possède plusieurs traductions :

  • la posture de la déesse du sommeil
  • la posture du cordonnier couché
  • la posture du papillon couché

Il s’agit d’un exercice de yoga axé principalement sur la relaxation. C’est aussi un exercice d’étirement qui permet de relâcher les tensions dans le bas du corps et de favoriser la circulation sanguine.

supta baddha konasana

Sur cette image, les bras sont situés dans le prolongement de la tête. Ils peuvent également être placés le long du corps.

Comment réaliser Supta Baddha Konasana ?

Supta Baddha Konasana n’est pas la position la plus difficile à réaliser d’un point de vue physique. Malgré tout, elle demande certains efforts de souplesse au niveau des jambes. Surtout, elle exige du yogi une concentration importante pour profiter de ses bienfaits :

  1. Installez-vous confortablement sur un tapis de yoga, allongé dos au sol et les jambes étendues devant vous.
  2. Pliez vos genoux en gardant les pieds au sol, puis rapprochez vos talons de vos fesses autant que possible.
  3. Ouvrez vos genoux vers l’extérieur afin d’amener la plante de vos pieds l’une contre l’autre. Les genoux doivent être écartés et les chevilles doivent se toucher.
  4. Saisissez vos chevilles avec vos mains et laissez les coudes reposer sur le sol, de part et d’autre de votre corps. Essayez de détendre vos hanches pour que vos genoux s’abaissent progressivement vers le sol.
  5. Relâchez lentement la tête et la nuque au sol, en gardant le dos droit. Fermez les yeux et respirez profondément, en vous concentrant sur l’étirement des muscles et la relaxation du bassin.
  6. Maintenez cette posture pendant 5 à 10 minutes, puis relevez doucement les genoux et redressez les jambes pour sortir de la posture.
A lire sur le même sujet :  Vajrasana (posture du diamant) : la position yoga idéale à intégrer pour vos séances de méditation

Si vous n’êtes pas à l’aise ou peu confortable, sachez qu’il est possible d’utiliser des accessoires yoga pour faciliter la position :

  • coussin de yoga (bolster)
  • bloc yoga
  • couverture

Ils pourront vous être utiles pour soutenir les genoux si ceux-ci ne peuvent pas encore atteindre le sol ou encore pour soutenir votre tête.

Cela vous permettra de réaliser la posture sans forcer et de progresser à votre rythme.

supta baddha konasana

Un bloc yoga peut permettre de faciliter la réalisation. Ici pour soutenir les pieds, il peut également être utilisé pour les genoux ou la tête.

Quels sont les bienfaits de Supta Baddha Konasana

Le Supta Baddha Konasana est une asana qui offre de nombreux avantages. Aussi bien d’un point de vue physique que d’un point de vue mental (relaxation et détente) :

  • ouverture du bassin : pratiquée de manière régulière, elle permet de travailler l’ouverture des hanches et de relâcher les tensions dans cette zone souvent sujette aux raideurs. Elle favorise également l’amélioration de la mobilité articulaire et la souplesse musculaire.
  • détente de l’aine : l’étirement des muscles de l’aine permet de soulager les douleurs dans cette zone et d’améliorer la circulation sanguine. C’est un exercice parfait pour les sensations de jambes lourdes ou les crampes.
  • stimulation de la digestion : en étirant les organes abdominaux, Supta Baddha Konasana favorise une meilleure digestion et peut aider à réduire les ballonnements ou les troubles digestifs.
  • relaxation profonde : idéale pour se détendre et trouver la paix intérieur, elle permet de libérer les tensions accumulées dans le corps et l’esprit et de profiter d’un moment de calme et de sérénité.
A lire sur le même sujet :  Pourquoi pratiquer le yoga en 2024 ? 4 bienfaits qui peuvent transformer votre quotidien

Quelques conseils pour bien pratiquer Supta Baddha Konasana

Voici quelques conseils à garder en tête lorsque vous pratiquez Supta baddha Konasana :

  • adaptez la posture à vos capacités : c’est un conseil que nous répétons pour chacune des positions. Ne forcez jamais votre corps à réaliser une posture si celle-ci est trop difficile à réaliser. N’hésitez pas à utiliser des accessoires pour soutenir vos genoux et ajustez la position de vos pieds en fonction de votre souplesse.
  • respirez profondément : une respiration lente et profonde est essentielle pour favoriser la relaxation et l’étirement des muscles. Concentrez-vous sur votre souffle et prenez le temps de respirer calmement, en synchronisant chaque inspiration et expiration avec les mouvements de votre corps.
  • pratiquez régulièrement : pour profiter pleinement des bienfaits de Supta Baddha Konasana (et du yoga de manière générale), n’hésitez pas à intégrer la posture dans votre routine yogique et à pratiquez régulièrement. C’est la clé pour progresser à votre rythme.
A lire sur le même sujet :  Bras chauve-souris : 3 postures de yoga pour en finir avec le dessous des bras flasques

 


Posture a priori relativement facile, Supta Baddha Konasana demande pourtant une certaine exigence au yogi :

  • une certaine souplesse au niveau des jambes
  • un travail de concentration sur le souffle

En adaptant cette asana à vos capacités et en la pratiquant régulièrement, vous pourrez rapidement profiter de ses bienfaits. Evidemment, n’hésitez pas à l’intégrer à d’autres postures lors de vos séances et à comparer avec des postures similaires.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.