Skip to main content

Sarvangasana (posture de la chandelle) : tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans sa pratique

Sarvangasana

Réalisation de Sarvangasana par des yogis. Les mains sont au-dessus du fessier pour soutenir la position.

La posture de la chandelle (également appelé Sarvangasana en Sanskrit) n’est pas une position très connue Yoga très connue du grand public.

Pourtant, elle figure parmi les positions incontournables du Hatha Yoga. Intégrée dans votre routine yoga, elle peut offrir de nombreux bienfaits à notre être, que ce soit d’un point de vue physique ou d’un point de vue spirituel.

Toutefois, la réalisation de Sarvangasana n’est pas aussi simple qu’on peut l’imaginer. Au contraire, elle demande un certain niveau de préparation et d’expérience pour être réalisée correctement.

Si vous êtes débutant, nous vous conseillons de débuter votre pratique par des positions plus accessibles physiquement (comme la position du lotus par exemple) avant de travailler cette posture.

Cet article a pour objectif de vous présenter les grandes caractéristiques de la posture de la chandelle et de vous donner quelques conseils pour réaliser cette posture correctement et sans danger..

Sarvangasana : une posture aux multiples bienfaits

Comme toutes les posture de yoga, le nom Sarvangasana est composé de plusieurs mots sanskrit :

  • “sarva” qui signifie “tout” ou “tous”
  • “anga” qui veut dire “partie du corps”

Cette traduction met en évidence l’un des principaux attraits de cette posture, à savoir sa capacité à solliciter et étirer une grande partie des muscles de notre corps.

A lire sur le même sujet :  Yoga du matin : tout savoir sur ses bienfaits (et 4 conseils pour créer votre routine matinal)

Les bienfaits physiques

La pratique régulière du Sarvangasana permet de renforcer et d’étirer plusieurs groupes musculaires, notamment ceux situés au niveau du cou, des épaules, du dos, des jambes et des bras.

Les muscles abdominaux sont également sollicités, ce qui contribue à améliorer la posture et à réduire les maux de dos.

Voici quelques autres bienfaits physique de la réalisation de cette posture :

  • une meilleure circulation sanguine, grâce à l’inversion du corps demandé par la posture
  • une amélioration du fonctionnement des organes internes, en particulier ceux situés dans l’abdomen
  • un renforcement de la colonne vertébrale et surtout une prévention importante des problèmes de dos

Les bienfaits mentaux et émotionnels

Au-delà des effets physiques, la posture de la chandelle permet également de travailler sur le plan mental et émotionnel.

Elle favorise notamment le développement de la concentration, la relaxation et l’équilibre entre les différentes dimensions de l’être :

  • réduction du stress et de l’anxiété
  • amélioration de la qualité du sommeil
  • un développement de la confiance en soi et de l’estime de soi
Posutre Sarvangasana

Réalisation de la posture sans maintien par les mains (niveau avancé).

Préparation et réalisation de la posture

La réalisation du Sarvangasana demande un certain niveau de force et de souplesse, ainsi qu’une bonne maîtrise de la respiration (le pranayama, élément fondamental pour une bonne pratique du yoga).

A lire sur le même sujet :  Dhanurasana (posture de l'arc) : tout savoir sur cette position incontournable du yoga

Comme dit en introduction, la maitrise de la posture demande un certain niveau d’expérience et de pratique du yoga.

Surtout, cela demande également une bonne connaissance de son corps et de ses limites physiques. Ne la tentez pas si vous pratiquez pour la première fois le yoga.

Une fois cela dit, il est également important de bien se préparer avant de tenter cette posture, et de suivre quelques conseils pour la réaliser en toute sécurité.

Préparation : renforcement et étirement des muscles

Avant de vous lancer dans la réalisation, il est essentiel de préparer les muscles du cou, des épaules et du dos, ainsi que sur l’étirement des jambes et du bassin.

Ces muscles seront sollicités et certaines autres postures peuvent vous aider à “bien entrer” dans la position.

Si vous les maitrisez, n’hésitez pas à utiliser des postures telles que la posture du bateau (Navasana), la posture de la pince (Paschimottanasana) ou encore la posture de l’enfant (Balasana).

Réalisation de Sarvangasana : étapes et conseils pour une posture réussie

Pour réaliser correctement Sarvangasana, voici un tutoriel pas-à-pas :

  1. Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps et les jambes tendues
  2. Inspirez profondément et, en expirant, ramenez vos genoux vers votre poitrine tout en soulevant les hanches du sol
  3. Placez vos mains sur votre dos, au niveau des hanches, pour soutenir votre poids
  4. Tendez progressivement vos jambes vers le ciel, en veillant à garder vos pieds bien alignés avec le reste du corps
  5. Maintenez cette position pendant plusieurs respirations, en gardant le cou et le visage détendus
  6. Pour sortir de la posture, pliez doucement les genoux et roulez lentement votre colonne vertébrale sur le sol, en contrôlant votre descente avec vos mains
A lire sur le même sujet :  Garudasana, la posture de l'aigle en yoga (difficile)

 

N’hésitez pas à consulter cette vidéo pour un tutoriel pratique.

Quelques précautions à garder en mémoire

Gardez bien en tête que Sarvangasana est une posture avancée du Hatha Yoga. Sa pratique peut donc représenter un risque pour certaines personnes, notamment celles souffrant de problème cervicaux ou de problèmes de dos.

Nous vous conseillons vivement de discuter avec un professeur de yoga certifié avant d’envisager la réalisation de cette posture.

N’hésitez d’ailleurs pas à rejoindre un studio ou à suivre des cours en ligne pour être accompagné au mieux dans votre pratique avec l’aide d’un professeur et de yogis plus expérimentés.

Enfin, n’oubliez jamais de respecter vos limites et d’écouter votre corps lors de votre pratique du yoga (quelle que soit la position). Votre progression se fera à votre rythme et sans danger si vous êtes régulier dans vos séances. 🙂

En suivant ces conseils et en adaptant votre pratique à vos besoins, vous pourrez profiter pleinement des effets positifs du Sarvangasana (et des autres postures) et progresser sereinement dans votre parcours yogique.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.