Skip to main content

Savasana : tout savoir sur la posture du cadavre (facile)

Savasana posture

Pouvant être traduit par la pose ou la posture du cadavre, ”Savasana” est un terme sanskrit désignant une posture relativement connu du Yoga.

Evidemment, sa traduction en français ne la met pas en valeur mais la réalisation de cette posture ressemble vraiment à un cadavre (eh oui).

Dans une posture allongée et immobile, votre corps est dans un état de relaxation et vos pensées sont au repos. Votre attention est centrée sur votre corps dans un environnement propice au calme et à la détente.

Généralement, la posture Savasana est réalisée à la fin d’une séance, avec pour objectif d’atteindre la relaxation finale.

A la fin de votre séance, n’hésitez pas à vous allonger sur le dos, les yeux fermés, dans un état de relaxation. Restez immobile et portez votre concentration sur votre corps.

L’objectif est de laisser de côté vos pensées quotidiennes (le travail, les tâches ménagères, les enfants, etc.) sans pour autant vous assoupir ou vous endormir.

Attention, cet exercice n’est pas aussi aisé qu’il y parait, notamment pour les personnes très actives à la fois mentalement et physiquement.

Voici ce qu’il faut garder en tête lors de la réalisation de cette posture :

  • essayez au maximum de prendre de la distance par rapport aux pensées qui traversent votre esprit. Ne vous laissez pas entraîner par elles, mais prenez-en note
  • Lorsque vous êtes en mouvement lors de l’enchaînement de postures, cet exercice de pensée est relativement facile, surtout pour les yogis expérimentés
  • Mais lorsque votre corps est allongé de manière calme, les pensées de toutes sortes peuvent très vite arriver. Ou vous pouvez également vous assoupir, notamment après une longue journée

Pourquoi pratiquer régulièrement Savasana ?

La posture du cadavre est avant tout un exercice de détente et de relaxation. Il doit permettre de recharger ses batteries après une journée longue et stressante, ou après une séance intense de yoga.

Après un cours d’exercice et l’exécution de ses asanas , la réalisation de Savasana est crucial, surtout dans une logique de progression.

A lire sur le même sujet :  Prasarita Padottanasana, la posture du grand angle (moyen)

Il est essentiel de ne pas faire l’impasse sur cette posture car elle permet au corps et à l’esprit de retenir les asanas réalisés et de bénéficier de toutes leurs vertus.

Attention ! Il est important de ne pas mélanger Savasana et la méditation du yoga nidra ! 

Si vous avez lu notre article sur le yoga nidra, vous savez que cette forme de yoga est une technique de méditation très puissante et efficace avec pour posture de base… Savasana !

Toutefois, le yoga nidra est plus puissant et profond que la simple réalisation de Savanasa , car il vise un relâchement total et rapide pour faire entrer le yogi dans un état de “sommeil yogique”.

Nous vous recommandons donc de pratiquer le yoga nidra avant de vous engager dans le savasana afin d’en comprendre les bénéfices et de l’appréhender plus rapidement.

N’hésitez pas à lire notre article sur le yoga nidra si vous souhaitez en savoir plus.

Les avantages de Savasana

Un cours de yoga bien planifié a généralement un but. Cela se voit dans le choix et l’enchaînement des asanas lors de la séance.

Lorsque vous réalisez Savasana, vous sentez et ressentez le calme à la fois à l’intérieur de votre corps et à l’extérieur.

La sensation que vous ressentez est l’impact et les bénéfices du cours de yoga qui vous venez de réaliser. Votre corps ressent les tensions toujours présentes : votre inspiration et votre expiration les libèrent. Lorsqu’elle est pratiquée correctement, Savasana a de nombreux effets positifs :

  • elle réduit le stress, l’anxiété et peut agir sur les insomnies
  • elle détend vos muscles et votre esprit
  • elle permet de vivre plus consciemment le moment présent et de lâcher prise
  • elle aide à devenir plus attentif à la respiration et au corps
  • elle travaille la concentration
  • elle réduit la fatigue et les maux de tête

 

Savasana bolster

Vous pouvez également vous aider d’accessoires de yoga pour réaliser Savasana

Savasana : réaliser la posture en 5 étapes

L’exécution de la posture du cadavre peut sembler facile au premier abord (on se dit que rester allongé, ce n’est pas très compliqué 😉 )

A lire sur le même sujet :  Marichyasana, la pose du Sage Marichy (difficile)

En réalité, ce n’est pas si simple. A la fin de la séance, prenez 10 minutes pour vous détendre tout en évitant de vous endormir et suivez les instructions suivantes :

  • détendez-vous sur un tapis de yoga confortable
  • Tout votre dos doit être posé sur le sol. Vos jambes doivent être légèrement tendues, et vos orteils doivent être pointés vers l’extérieur.
  • Vos bras doivent reposer sur le tapis, loin de votre ventre, et vos paumes tournées vers le haut.
  • Une fois que vous êtes dans la bonne position, prenez une grande inspiration et fermez les yeux. profondément et lentement.

 

1. Détendez-vous

Une fois allongé, vous pouvez commencer à sentir votre corps s’enfoncer dans le sol et se détendre progressivement.

Faites le vide dans votre tête et concentrez-vous sur votre respiration qui doit devenir régulière. Si vous êtes tenté de bouger, faites attention à ne pas perturber l’état paisible de relaxation dans lequel vous vous trouvez.

Surtout, ne culpabilisez pas lorsque des pensées vous traversent l’esprit. Laissez-les passer comme une vague qui passe et concentrez-vous avant tout sur votre respiration.

Conseils pour le confort : placez une couverture roulée sous vos genoux. Cela permettra à vos jambes de se détendre et au bas de votre dos d’être plus détendu. Vous pouvez également mettre un oreiller pour poser votre tête ou sous vos fesses, si vous avez une cambrure naturelle.

Conseils de relaxation : Avant de faire la pose du cadavre, étirez encore une fois tout votre corps. Tenez vos poings en un cercle serré, puis levez vos jambes et vos bras du sol et serrez votre visage. Lorsque vous expirez, relâchez la tension.

2. Balayez et analyser votre corps

Examinez intérieurement votre corps tout entier avec attention. De la tête aux orteils. Examinez attentivement votre mâchoire, votre visage et vos épaules, ainsi que vos hanches et votre bassin pour déterminer s’il existe une tension.

3. Laissez filer vos pensées

Si vous vous concentrez sur le fait de ne pas penser, Il y a peu de chances que la posture soit pleinement réalisée (et c’est là toute la difficulté) !

Dans la posture du cadavre, il ne s’agit pas de ne pas penser du tout, mais de regarder vos pensées traverser votre esprit et d’en prendre note. Il ne faut surtout pas s’attarder sur chacune d’entre elles.

A lire sur le même sujet :  Utthita Parsvakonasana, la posture de l'angle latéral : bienfaits et tutoriel (facile)

Conseils pour se concentrer :si vous avez du mal à le faire, essayez de concentrer votre attention sur votre respiration ou sur un mantra.

5. Lâchez prise et ne cherchez pas la réalisation parfaite

Chaque réalisation de Savasana est différente de la précédente. Parfois, les pensées sont très présentes et vous pouvez avoir du mal à ne pas focaliser votre esprit dessus.

Soyez conscient de ce qui se passe et essayez de rester concentré et d’éviter de vous perdre dans un flou d’émotions ou de pensées.

Sortie de Savanasa

Prenez le temps dont vous avez besoin pour vous détacher lentement de la position savasana.

Respirez profondément et bougez d’abord vos orteils et vos doigts, puis vos pieds et vos mains. Détendez vos bras au-dessus de votre tête. Étirez-vous.

Allongez-vous sur le côté pendant quelques minutes. Redressez lentement votre corps en utilisant la force de vos bras .

Enfin, reposez sur vos genoux et fermez les yeux pendant une seconde. Faites cela pour exprimer votre gratitude envers votre corps pour cette séance d’entraînement.

Pour finir, Savasana est une posture qui ne présente pas ou peu de contre-indications. Toutefois, pour les femmes enceintes qui souhaitent réaliser des séances de yoga prénatal et qui ne peuvent pas s’allonger sur le dos, nous suggérons de réaliser la posture sur le côté gauche ou le côté droit du corps.

  • Le bras est tendu vers le côté et la tête repose sur celui-ci
  • Les genoux sont légèrement pliés, les chevilles sont en contact l’une avec l’autre
  • le bras gauche est replié derrière le dos

Conclusion

Facilement réaliser au premier abord, Savasana demande un réel effort de concentration au yogi souhaitant la réaliser. Elle est malgré tout idéale pour sortir d’une séance de yoga intense ou pour se détendre après une journée longue et difficile.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.