Skip to main content

Perdre la graisse des bras, c’est prendre soin de de la santé de vos os (et c’est la science qui le dit)

graisse bras os dos

© Visa Forme – Affiner vos bras, c’est également prendre soin de la santé des os de votre dos.

Bien souvent, on pense que perdre du poids est avant tout une question d’esthétisme. On souhaite obtenir le fameux “ventre plat” ou on prépare son “summer body” pour l’été qui arrive.

Evidemment, bien gérer son poids est avant tout une question de santé et de bien-être au quotidien et dépasse la question de l’esthétique (c’est évidemment important pour se sentir bien mais attention aux injonctions 😉 ).

Lors du récent Congrès Européen d’Endocrinologie qui s’est tenu à Stockholm, une nouvelle étude a d’ailleurs mis en lumière un lien inattendu : celui entre la graisse située dans les bras et la santé des os du dos.

Bien plus qu’une question de silhouette, la quantité de graisse située dans les bras pourrait jouer un rôle clé dans l’évaluation du risque de fractures vertébrales, souvent symptomatiques de l’ostéoporose chez les populations adultes et seniors (notamment après 50 ans).

A lire sur le même sujet :  Yoga chaud : une pratique régulière pourrait atténuer les symptômes de la dépression selon une étude récente

On vous explique. 🙂

Comprendre le lien entre graisse des bras et os du dos

Traditionnellement, c’est la graisse abdominale qui est surveillée pour ses liens avec diverses maladies métaboliques et cardiovasculaires.

Mais selon des travaux récents menés par le professeur Eva Kassi, la composition grasse des bras serait également un indicateur significatif de la qualité osseuse de la colonne vertébrale.

Et selon les résultats de l’étude, sur un échantillon de 14 hommes et de 101 femmes d’une soixantaine d’années (sans ostéoporose), une proportion élevée de graisse dans cette zone est associée à une diminution de la résistance des vertèbres.

Outils de mesure et implications pratiques

L’étude suggère l’utilisation de plicomètres cutanés, un outil simple et économique, pour mesurer l’épaisseur des plis de peau.

Cet outil, sorte de compas cutané, pourrait ainsi estimer rapidement la masse grasse sous-cutanée au niveau des bras.

Cette méthode pourrait devenir un moyen efficace pour analyser le risque de fractures vertébrales sans avoir à recourir à des examens plus intrusifs ou coûteux :

  • simplicité d’utilisation : permet à des non-spécialistes de réaliser des estimations fiables.
  • coût modéré : rend l’outil accessible à une large population.
  • détection précoce : offre la possibilité d’intervenir avant l’apparition de complications sérieuses.
A lire sur le même sujet :  4 seniors sur 10 ne pratiquent pas de sport en France : comment vous pouvez vous y mettre tout en douceur

Les perspectives futures de la recherche sur cette question

La prochaine phase du projet dirigée par le Professeur Kassi prévoit d’élargir l’échantillon de participants et d’inclure un groupe démographique plus jeune.

L’objectif est de mieux comprendre comment les variations dans la répartition de la graisse corporelle affectent les individus dès la trentaine, voire de tester l’efficacité spécifique des exercices sur la réduction de la masse grasse des bras.

Quoi qu’il en soit, les résultats de cette étude sont déjà prometteurs. Ils apportent un nouveau regard sur le domaine de la santé osseuse et de la prévention des fractures.

En observant un indicateur jusqu’alors peu considéré, la composition en masse grasse des bras, il devient possible d’envisager des stratégies de prévention plus complètes et personnalisées, adaptées aux besoins spécifiques de chaque individu.

Comment faire pour diminuer le gras de vos bras

A la lecture de ces informations, certaines d’entre vous doivent surement se demander comment faire pour affiner leur bras. 😉

A lire sur le même sujet :  Bonne nouvelle : ces sports pratiqués régulièrement aideraient à réduire les insomnies

Pas de panique : il existe de nombreux moyens pour sculpter vos bras de manière naturelle et réduire l’accumulation de graisse, et sans passer des heures à la salle de sport. 😉

Voici les deux principaux types d’exercices à réaliser de manière régulière pour avoir des résultats.

  1. Exercices de résistance : peuvent aider à tonifier les muscles des bras tout en réduisant la graisse localisée.
  2. Activités cardiovasculaires : favorisent une perte de poids globale, impactant positivement la distribution des graisses corporelles.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter ces articles dédiés au renforcement musculaire des bras via des méthodes douces (Pilates et Yoga notamment).

 

Enfin, n’oubliez pas que l’activité sportive doit être réalisée dans le cadre plus large d’une bonne hygiène de vie, avec notamment une alimentation équilibrée. Si ce n’est pas le cas, vous n’obtiendrez malheureusement pas de résultats significatifs.

Eva

Eva est rédactrice sur le site Visa Forme. Elle travaille spécifiquement sur les sujets de remise en forme et de bien-être par la pratique sportive et s’intéresse aux dernières évolutions et tendances.