Skip to main content

Bras chauve-souris : 3 postures de yoga pour en finir avec le dessous des bras flasques

© Visa Forme – 3 exercices de Yoga lutter contre les bras chauve-souris.

Vous avez déjà peut-être entendu parler du phénomène des bras de chauve-souris. Il s’agit de cette zone de peau qui pendouille au niveau du triceps, qui n’est pas vraiment esthétique et que beaucoup de personnes souhaitent éliminer. 🙂

Problème mineur, il touche aussi bien les hommes et les femmes dont les bras manquent de tonicité et de fermeté, donnant ainsi l’aspect d’ailes de chauve souris à leurs triceps.

Heureusement, il existe plusieurs méthodes naturelles (et douces) pour combattre ce phénomène disgracieux.

La méthode Pilates permet notamment de raffermir les bras sans les brusquer et d’éliminer, séance après séance, les ailes de chauve-souris

Autre méthode douce et naturelle, le yoga. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, une pratique régulière du yoga peut permettre de métamorphoser les triceps, notamment en réalisant certaines postures.

A lire sur le même sujet :  Postures yoga : comment éviter ces 4 erreurs d'alignements que font les débutants

Voyons tout ça en détails dans cet article. 🙂

Quelles sont les causes des ailes de chauve souris ?

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer l’apparition de ce phénomène :

  • une perte de poids importante et rapide : la peau, qui était auparavant tendue par la graisse, se relâche lorsque cette denrière disparaît.
  • le vieillissement : avec l’âge, la peau perd de son élasticité et se relâche naturellement.
  • le manque d’exercice physique : les muscles non sollicités ont tendance à s’affaiblir et à être moins fermes.

Quelques conseils  pour éviter et/ou réduire les bras chauve-souris

  1. En parallèle du yoga, pensez à pratiquer une autre activité sportive, en privilégiant les sports qui sollicitent les muscles du haut du corps, tels que la natation ou le tennis.
  2. Effectuer des séances de travail spécifiques aux bras, en utilisant par exemple des poids légers.
  3. Prendre le temps de bien s’étirer après chaque séance sportive, afin d’éviter la formation de vergetures et de permettre à la peau de mieux se régénérer.
  4. Optez pour un mode de vie sain : alimentation saine, sommeil réparateur, équilibre de vie sont autant de facteurs qui permettront à votre corps de rester équilibré et de ne pas faire d’excès.
  5. Considérer des options esthétiques si nécessaire (mais c’est vraiment la dernière des options), comme la liposuccion ou la chirurgie pour supprimer l’excès de peau et de graisse.
A lire sur le même sujet :  Posture de la pyramide (Parsvottanasana) : une pratique yoga pour allier étirement et renforcement

 

planche yoga

Trois postures de yoga pour travailler les triceps

Un des avantages de la pratique régulière du yoga est, entre autres bénéfices, de renforcer l’ensemble des muscles de son corps.

Certaines postures peuvent faire travailler spécifiquement les bras. Voici 3 postures facilement réalisables et qui apporteront des résultats concrets.

1 – Chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana)

Posture classique (voire iconique) du yoga, le chien tête en bas est idéale pour renforcer les bras, les épaules et le dos. Si elle permet de travailler les triceps, elle est aussi bénéfique pour l’ensemble du dos et les jambes.

2 – Chaturanga Dandasana

Cette posture, également connue sous le nom de “demi-pompes” ou “planche basse”, est un véritable exercice de force pour les bras. Elle sollicite en profondeur les triceps et permet de raffermir la zone du dessous des bras.

3 – La planche inversée (Purvottanasa)

Appelée Purvottanasana en Sanskrit, la planche inversée est reconnue pour ses bienfaits sur la cage thoracique, les fessiers, l’épaule, la poitrine et les chevilles. Mais c’est aussi une excellente posture pour travailler les bras et notamment les triceps.

A lire sur le même sujet :  Comment perdre la graisse du bas du ventre sans brusquer votre corps ?

 

Comment incorporer ces trois postures à votre routine ?

Ces trois postures sont facilement intégrables à votre routine yoga. Voici quelques conseils pour vous aider à les incorporer sans en abuser :

  • Variez les postures : ne focalisez pas vos séances uniquement les bras. Ce serait contre-productif et vous ne bénéficierez pas des bénéfices d’une séance complète.
  • Soyez attentif à votre respiration : le yoga est une discipline basée sur la respiration, qui permet de faire circuler l’énergie vitale. Prenez donc le temps de bien respirer lors de votre séance, cela vous permettra de mieux oxygéner vos muscles et favorisera leur renforcement.
  • Soyez régulier : la patience et la régularité sont deux qualités à développer si vous souhaitez progresser en yoga. N’hésitez pas à vous fixer des objectifs et à les atteindre petit à petit, sans vous décourager (ni vous lasser).

Si les bras chauve-souris peuvent être un problème esthétique gênant, le yoga, grâce à ses postures spécifiques peut permettre de les gommer sans vous brusquer.

En pratiquant régulièrement et en suivant les conseils présentés dans cet article, vous pourrez retrouver des bras plus toniques et harmonieux. 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.