Skip to main content

Cette très mauvaise habitude est à bannir si vous voulez perdre du ventre, selon une étude récente

graisse abdominale tabagisme

© Visa Forme – Cette (très mauvaise) habitude vous fait prendre du ventre, selon une étude récente

Vous le savez sans doute : l’accumulation de graisse abdominale est particulièrement dangereuse pour la santé.

Souvent associée à une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée ou trop riche et manque d’activité physique régulière principalement), la prise de graisse abdominale peut aussi être liée à un autre facteur. 

Selon une étude récente publiée dans la revue Addiction, un autre comportement (addictif) peut favoriser la prise de graisse abdominale : le tabagisme régulier.

Et même si les fumeurs ont généralement un poids corporel plus faible, l’étude montre qu’ils ont tendance à accumuler plus de graisse abdominale que les non-fumeurs.

On vous explique tout dans cet article. 🙂

La graisse abdominale : un danger invisible

La graisse abdominale, aussi appelée graisse viscérale, se niche sous les muscles de la paroi abdominale. Elle entoure des organes vitaux comme le pancréas, le foie, l’estomac ou encore les intestins.

A lire sur le même sujet :  Yoga chaud : une pratique régulière pourrait atténuer les symptômes de la dépression selon une étude récente

Si sa présence est modérée, cette graisse est plutôt positive car elle joue un rôle protecteur pour ces organes. Mais en excès, elle peut perturber leur bon fonctionnement et favoriser l’apparition de graves maladies.

Les effets néfastes du tabagisme sur la graisse abdominale

Au-delà de l’alimentation et d’une pratique physique régulière, une équipe de chercheurs danois a mis en lumière le lien qui existe entre le tabagisme et l’accumulation de graisse abdominale.

Malgré leur poids corporel souvent inférieur, les fumeurs auraient tendance à accumuler plus de cette graisse autour de leur sangle abdominale que les non-fumeurs.

Le Dr Germán D.Carrasquilla, auteur principal de l’étude, décrit le phénomène en ces termes : “l’influence du tabagisme sur la graisse abdominale semble se produire indépendamment d’autres facteurs tels que le statut socioéconomique, la consommation d’alcool, le régime alimentaire…”

Autrement dit : un tabagisme régulier augmente les chances d’accumulation de la graisse abdominale, et ce quelle que soient les autres habitudes de vie au quotidien.

A lire sur le même sujet :  2h30 contre 5h : vous pouvez faire moins de sport que les hommes et en tirer plus de bénéfices, selon une étude récente

 

Un enjeu de santé publique

Il existe bien évidemment de nombreuses raisons pour arrêter de fumer.

Mais les conclusions de cette étude renforce la nécessité de continuer à mener des efforts importants pour réduire la consommation de tabac au sein de la population.

En effet, cela pourrait également contribuer à réduire la graisse viscérale et donc les maladies chroniques qui y sont liées.

 

Comment éviter l’accumulation de graisse abdominale

Nos modes de vie contemporains, bien souvent générateurs de stress, sont souvent à l’origine de comportements addictifs (alimentation sucrée, temps passé devant les écrans, tabagisme, consommation d’alcool, etc.) pouvant provoquer une accumulation de graisse au niveau du tronc.

A lire sur le même sujet :  Sondage : 60% des Français savent qu'une activité physique régulière est (très) importante

Pour éviter ces comportements addictifs et conserver un quotidien équilibré, voici quelques conseils de bon sens :

  • Privilégiez une alimentation saine et équilibrée : limitez autant que possibles les aliments riches en sucre et en gras saturés (les produits hyper-transformés de manière générale) tout en privilégiant les fruits, légumes, protéines maigres et céréales complètes.
  • Pratiquez une activité physique régulièrement : l’activité physique aide à brûler les graisses stockées et à prévenir leur accumulation.
  • Evitez le tabagisme régulier: cette étude le montre bien : le tabac favorise l’accumulation de graisse abdominale même chez les personnes ayant un faible poids corporel.
  • Gérez (au mieux) votre stress : un stress chronique peut entraîner un déséquilibre hormonal et des comportements addictifs, favorisant le stockage des graisses dans l’abdomen.

En adoptant ces nouvelles habitudes, vous pouvez non seulement prévenir et réduire la graisse abdominale mais aussi améliorer considérablement votre santé générale.

Eva

Eva est rédactrice sur le site Visa Forme. Elle travaille spécifiquement sur les sujets de remise en forme et de bien-être par la pratique sportive et s’intéresse aux dernières évolutions et tendances.