Skip to main content

Tout savoir sur le massage abhyanga

massage abhyanga

Les massages ont une signification et des effets sur notre organisme bien plus importants que ce que l’on pourrait penser au premier abord.

Une étude sur les bébés à montré que ceux dont les parents étaient doux et attentionnés ont pu développer une immunité et une santé plus vigoureuse que la moyenne des nouveaux-nés.

Pour l’enfant, les sensations tactiles avec les parents sont également très importantes dans leur développement. Les enfants câlins et qui reçoivent de la tendresse en retour se développent mieux physiquement et mentalement.

Evidemment, il en va de même avec les adultes. Les massages doux et calmes sont de précieuses armes conte le stress et l’anxiété. Ces massages se démocratisent en Occident. En Inde, ils sont utilisés depuis de nombreux siècles et font partie des traditions de la médecine ayurvédique.

Voici quelques exemples :

  • les bébés sont massés tous les jours jusqu’à l’âge de 3 ans
  • les mères reçoivent des massages quotidiens pendant 40 jours après l’accouchement
  • les adolescents peuvent recevoir de nombreux massages pour lutter contre les anxiétés et favoriser le bien-être
  • les adultes reçoivent des massages ayurvédiques abhyanga adaptés à chaque constitution (dosha)

Le massage abhyanga est un massage réalisée par la personne elle-même. C’est un soin complet pour l’organisme : il  permet d’agir sur les articulations et les principales douleurs (marmas) qui affectent la santé globale de la personne qui reçoit le massage.

En ayurvéda, le marma est le point d’intersection des canaux énergétiques (Nadi). Il a une influence sur l’ensemble de l’organisme. Le massage abhyanga associe le corps et l’âme de la personne, favorise le métabolisme et les flux d’énergie.

Cependant, l’ensemble du massage (choix de l’huile, intensité des pressions) doit être en accord avec le dosha de la personne massée. Par exemple, l’huile de sésame, chauffante et apaisante, est idéal pour les profils Vata. A l’inverse, elle n’est pas idéale pour les profils Pitta car elle peut provoquer des rougeurs et des problèmes cutanés.

Massage Abhyanga, comment faire ?

Le massage abhyanga, réalisé par la personne qui le reçoit (auto-massage) comprend neuf étapes sur les différentes parties du corps. Voici la démarche à suivre pas-à-pas pour réaliser votre massage abhyanga depuis chez vous :

1. Massage du cuir chevelu

Les objectifs du massage du cuir chevelu sont les suivants :

Stimuler brahmarandhra (située au centre du crâne, à environ 8 doigts des sourcils), Adhipati marma (dans la partie supérieure du crâne entre les oreilles) et Mule Mania (creux derrière le crâne). Le massage du cuir chevelu est très relaxant à la fois pour le corps et pour le système nerveux.

2. Massage des pieds

Lors du massage des pieds, il faut veiller à respecter un certain ordre. Commencez par masser  Talahridaya marma ( le centre du pied), puis les doigts de vos pieds (chacun massé séparément).Ensuite, concentrez-vous sur Kshipra Marma (creux situé entre le gros orteil et le deuxième doigt de pied).
Enfin, vous pouvez masser le pied lui-même en partant des doigts jusqu’au talon.

3. Massage des jambes

Lors de l’exécution du massage, commencez par massez votre cheville avant de remonter vers le bas de la jambe jusqu’au genou. Sur celui-ci, appliquez un massage dans le sens des aiguilles d’une montre puis concentre-vous sur la zone sous le genou.

Enfin, massez vos cuisses de la même façon que le base de votre jambe puis arrêtez-vous au point Lohitaksha marma (situé près de l’aine).

4. Le massage des mains et des bras.

Les mains doivent être massés de la même façon que les pieds. D’abord la main droite et jusqu’à l’épaule, puis la gauche. Partez du milieu de la paume jusqu’au bout de vos doigts. N’oubliez pas également de masser votre poignet dans le sens des aiguilles d’un montre.

Enfin, massez vos bras pour remonter jusqu’à votre épaule et massez celle-ci comme votre genou.

5. Retour

Tout en effectuant la partie arrière du corps, commencez à masser d’abord la partie inférieure, puis la partie supérieure.

6. Le massage de la sangle abdominale

Vous pouvez commencer cette partie en vous concentrant sur la zone située sous le nombril (Nabhi marma). Versez ensuite de l’huile dans le sens des aiguilles d’une montre en petits cercles jusqu’à couvrir l’ensemble de votre abdomen.

Ensuite, reprenez votre massage dans le sens inverse pour faire rétrécir le cercle.

7. Le massage du torse et de la poitrine

A environ 12 cm au-dessus du nombril, vous pouvez masser cette zone avec un mouvement circulaire dans le sens des aiguilles du montre (cette zone regroupes les troisième et quatrième chakra)/
Ensuite, montez vers le haut de la poitrine et répétez ce même mouvement.

8. Le massage du cou et du visage

Pensez à utiliser une huile moins grasse pour votre cou et votre visage. Commencez par masser délicatement votre cou avec la paume de votre main puis remonter au niveau de votre menton jusqu’au creux sous votre lèvre inférieure (Hanu marma).

Concentrez-vous ensuite sur sur vos joues et les commissures des lèvres (massés de bas en haut), puis jusqu’à vos oreilles. Revenez ensuite au milieu du front pour le masser et ainsi stimuler Sthapani.

9. Front

Les soins pour le haut de votre visage peuvent être effectués soit après l’abhyanga, soit séparément. Cette pratique peut vous aider en cas de migraines, d’écoulement nasal, de léthargie et même de fatigue nerveuse.

Si vous souhaitez gagner du temps, il existe également une méthode de massage abrégée, qui ne comprend que les étapes 1 et 2, 6 et 9.

Elle est conçue pour agir sur les points essentiels de votre organisme, et ce pour une durée totale de 3 massages de 3 minutes. Toutefois, il serait dommage de ne pas profiter de la totalité du massage abhyanga, la procédure complète durant environ une quinzaine de minutes.

Les massages abhyanga sont très efficaces pour renforcer le tonus de votre corps et stimuler les principaux chakras. Pendant votre massage, n’hésitez pas à écouter vos émotions et pensées pour ajuster les mouvements et la durée de chaque massage.

Techniques et principes d’Abhyanga

Si vous souhaitez réaliser ces massages chez vous, n’hésitez pas à respecter certaines bonnes pratiques (et à vous former à l’Ayruvéda) que nous détaillons ci-dessous :

Durée et fréquence du massage

Le massage abhyanga est d’autant plus bénéfique s’il rentre dans une routine quotidienne. Vous pouvez le réaliser avant la douche du matin ou le soir avant de vous coucher. Voici quelques recommandations selon votre profil doshique :

  • Pour les Kapha, il est préférable de masser le matin pour bien stimuler votre peau.
  • Pour les Vata, les massages effectués deux fois par jour, le matin et le soir, sont les plus bénéfiques
  • Pour les Pitta, l’effet du massage abhyanga sera bénéfique l’après-midi après la digestion

Comment choisir son huile

L’huile doit être chaude, mais ne pas être désagréable lors du contact avec la peau. Bien évidemment, l’huile de massage choisie doit être adapté à votre dosha.
Pour un massage du soir des pieds et des paumes, vous pouvez utiliser un peu d’huile de ghee.

 

Contre-indication au massage abhyanga

Bien que bénéfique, le massage abhyanga n’est pas recommandé dans certaines situations :

  • en cas de faiblesse grave
  • constipation
  • fatigue généralisée
  • menstruations
  • fièvre

Enfin, cet auto-massage est déconseillé pour les femmes enceintes, les patients souffrant d’un ulcère à l’estomac ou ceux souffrant de problèmes cardiaques.