Skip to main content

Yoga anti-sciatique : soulager vos douleurs avec 3 postures validées par les kinés

© – Certaines postures de yoga peuvent vous aider à soulager les douleurs liées à une sciatique.

La sciatique est une affection qui provoque des douleurs au niveau du bas du dos, des fesses et le long de la jambe, affectant principalement le nerf sciatique.

En pratiquant régulièrement certaines postures de yoga, vous pouvez réduire ces douleurs en améliorant la souplesse, en renforçant les muscles et en libérant les tensions dans cette zone.

Découvrez dans cet article la magie que peut opérer le yoga pour soulager les douleurs provoquées par une sciatique.

3 postures efficaces pour soulager la sciatique

Voici une sélection d’exercices de yoga qui ciblent spécifiquement les muscles et articulations impliqués dans la sciatique. Ils peuvent être intégrés dans une séance de yoga classique ou pratiqués individuellement.

La posture du pigeon (Kapotasana)

Cette posture étire les fesses et les muscles profonds des hanches, tout en libérant les tensions au niveau du bas du dos :

  1. Asseyez-vous sur le sol avec les jambes allongées devant vous.
  2. Pliez la jambe droite et placez le pied près de la hanche gauche, genou pointant vers l’avant.
  3. Tendez la jambe gauche derrière vous et posez le dessus du pied sur le sol.
  4. Appuyez vos mains sur le sol de chaque côté des hanches pour redresser le buste et allonger la colonne vertébrale.
  5. Maintenez la posture pendant quelques respirations profondes, puis changez de côté.
A lire sur le même sujet :  Scorpion yoga : tout savoir sur cette posture (difficile)

Posture de la torsion assise (Vakrasana)

La torsion assise est une posture qui sollicite les muscles du ventre et du dos, tout en étirant les muscles latéraux de la colonne vertébrale. Elle favorise également une meilleure digestion en stimulant la pression abdominale.

Voici un rapide tutoriel pour réaliser la posture :

  1. Asseyez-vous sur le sol avec les jambes allongées devant vous.
  2. Pliez votre jambe droite en laissant le pied à plat sur le sol, à côté du genou gauche.
  3. Placez votre main droite derrière vous et prenez appui sur le sol pour maintenir l’équilibre.
  4. Levez le bras gauche vers le ciel en inspirant, puis tournez le buste vers la droite en expirant.
  5. Passez le coude gauche à l’extérieur du genou droit pour accentuer la torsion.
  6. Maintenez la posture pendant quelques respirations profondes, puis changez de côté
A lire sur le même sujet :  Mandukasana (posture de la grenouille) : tout ce que vous devez savoir avant de la pratiquer

Posture du chien tête en bas

Figure du yoga, la posture du chien tête en bas est un exercice d’étirement qui va principalement solliciter les jambes et le bas du dos.

Comment réaliser la posture :

  1. Allongez-vous sur le dos, contre un mur, avec les fesses collées au mur.
  2. Tendez les jambes vers le haut en les appuyant contre le mur.
  3. Écartez légèrement les pieds et laissez vos bras reposés sur le sol, paumes vers le ciel.
  4. Respirez profondément et détendez-vous dans cette position pendant plusieurs minutes.

Pour chacune de ces 3 positions, n’hésitez pas à aller voir les articles spécialement dédiés. 🙂

Pensez au yoga restauratif !

Le yoga restauratif est une forme de yoga qui se concentre sur l’étirement passif des tissus profonds du corps, notamment les fascias, les tendons et les ligaments.

En maintenant les postures pendant plusieurs minutes, on permet au corps de relâcher progressivement les tensions accumulées et d’améliorer la mobilité des articulations.

N’hésitez pas à aller consulter notre article à ce sujet pour en savoir plus ! 🙂

A lire sur le même sujet :  Chaturanga Dandasana (planche basse) : un pilier du yoga pour renforcer et tonifier votre corps

Quelques conseils avant de passer à la pratique

Afin de maximiser les bienfaits du yoga pour vous soulager, il est essentiel de suivre quelques recommandations :

  • Adaptez les postures à votre niveau de flexibilité et d’intensité. N’allez jamais au-delà de ce que votre corps peut supporter.
  • Pratiquez régulièrement pour obtenir des résultats durables. Une séance par semaine n’est pas suffisante pour soulager durablement les douleurs.
  • Faites-vous accompagner par un professionnel qualifié si vous débutez dans la pratique du yoga ou si vous souffrez de problèmes de santé particuliers.
  • Écoutez votre corps et ajustez votre pratique en fonction de vos ressentis. Si une posture provoque une douleur, n’hésitez pas à l’adapter ou à la remplacer par une autre.

 

 

Le yoga est un excellent moyen de soulager les douleurs liées à la sciatique. Il est cependant essentiel d’adopter une approche progressive et d’être à l’écoute de son corps pour profiter pleinement des bienfaits de cette discipline millénaire

Evidemment, nous vous recommandons avant tout de consulter votre médecin pour pouvoir échanger avec lui sur la pratique du yoga.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.