Skip to main content

Ashwagandha : comment profiter de tous ses bienfaits

ashwagandha

 

De plus en plus plébiscitée, la médecine par les plantes est un mode de traitement qui se démocratise. Présentant très peu ou pas d’effets secondaires, la naturopathie convainc de plus en plus notamment par son efficacité et ses résultats au quotidien.

Il faut dire que ce mode de thérapie se base sur les bienfaits d’une multitude de racines et autres herbes naturelles. Parmi celles-ci figure l’ashwagandha, une plante très peu connue, mais qui possède pourtant de nombreuses vertus.

Très utilisée en médecine ayurvédique, cette racine originaire d’Inde est utilisée dans la prévention et le traitement de nombreux problèmes.

Cependant, il convient d’en maîtriser également le mode d’utilisation afin d’en tirer pleinement profit et ce sans danger. Cet article vous propose de mieux connaître l’ashwagandha pour l’intégrer au mieux dans votre quotidien.

 

Qu’est-ce que l’ashwagandha ?

L’ashwagandha est appelée également le ginseng indien. C’est une plante médicinale originaire de l’Inde. Également connue sous son nom scientifique Witania somnifera, elle appartient à la famille des solanacées.

Arbrisseau de petite taille, l’ashwagandha présente des feuilles de forme ovale et mesure une dizaine de centimètres environ. Elle est utilisée depuis plus de deux millénaires en médecine traditionnelle ayurvédique, car elle soulage de nombreuses affections.

Cela est notamment possible grâce à sa composition assez singulière. En effet, elle renferme des substances telles que des flavonoïdes, des acides phénoliques et des acides gras. Les flavonoïdes, notamment, sont des antioxydants naturels très puissants.

Les acides phénoliques quant à eux, contribuent grandement à la santé cardiovasculaire ainsi qu’à la circulation sanguine. En outre, l’ashwagandha contient d’autres principes actifs tels que les alcaloïdes, les lactones stéroïdales et le kaempférol.

Avec tous ces éléments, il n’est donc pas anormal que l’ashwagandha soit utilisée dans de nombreux remèdes naturels.

 

L’ashwagandha, une plante aux multiples atouts

La notoriété de l’ashwagandha dépasse désormais aujourd’hui les frontières de l’Inde. Loin d’être ordinaire, cette plante est de plus en plus utilisée dans les sociétés occidentales sous l’effet du développement de la médecine ayurvédique. De plus, l’ashwagandha possède des effets bénéfiques aussi bien sur le plan physiologique que psychique.

Elle réduit efficacement le stress et l’anxiété

Anxiolytique naturel, l’ashwagandha a des propriétés relaxantes avérées. Il faut savoir que cela est possible notamment grâce au tryptophane qu’elle contient. Cet acide aminé est un des principaux composants de la sérotonine. Ses caractéristiques adaptogènes en font également un produit approprié pour calmer les états de stress importants ou d’anxiété.

Selon certaines études, les effets de l’ashwagandha sont comparables à ceux des médicaments utilisés dans le traitement des troubles anxieux. Par ailleurs, les effets apaisants de cette plante favorisent également l’amélioration de la qualité du sommeil.

En revanche et de manière paradoxale, pris le matin à jeun, l’ashwagandha a un effet contraire. Dans ce cas, il lutte plutôt contre les signes de fatigue et vous maintient en alerte durant toute la journée.

Autre bienfait : l’ashwangadha réduit fortement la dégénérescence neuronale. En effet, les whitanolides et sitoindosides contenus dans la plante suscitent la production de certaines enzymes antioxydantes.

Très bénéfiques pour le cerveau, ces enzymes permettent de préserver les neurones de dégradation précoce. En outre, lorsqu’il fait l’objet de cures régulières, l’ashwagandha favorise le développement cognitif des personnes.

Elle est un puissant antalgique

L’une des qualités les plus remarquables de l’ashwagandha est sans doute son aptitude à calmer la douleur. En effet, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, la plante est utilisée pour soulager les problèmes et maladies articulaires.

Ainsi, vous pouvez vous en servir si vous souffrez de rhumatismes ou encore d’arthrite. Il en va de même pour les personnes souffrant de douleurs chroniques dues à une fracture ou autre type de traumatisme.

Elle agit efficacement contre le cancer

Comme vous le savez sans doute, le développement des cellules cancéreuses est favorisé par l’activité excessive de la protéine 56KDA. Grâce à la witaférine A qu’elle contient, l’ashwagandha empêche cette surproduction.

Outre le cancer, elle est également très utile dans le traitement préventif et curatif d’affections de type tumorales. La witaférine A est surtout présente dans les feuilles de la plante. Pour en tirer tous les bénéfices, et en faisant régulièrement des décoctions, vous pourrez en tirer tous les bienfaits au quotidien.

Elle est une alliée pour l’activité sexuelle

Si l’ashwagandha est appréciée, c’est également grâce son action bénéfique sur la fertilité et la libido. Aphrodisiaque exceptionnel, la plante traite les éventuels dysfonctionnements sexuels. Elle est donc recommandée pour les cas de faiblesse sexuelle ou encore d’éjaculation précoce.

Elle favorise également la production des spermatozoïdes et améliore la qualité de ces derniers. Toutefois, il est fortement déconseillé d’en abuser pour chercher la performance. Une consommation excessive pourrait plutôt provoquer l’effet inverse sur vos capacités sexuelles.

De manière générale, les bénéfices de l’ashwagandha sur la santé sont donc quasiment illimités. Étant une plante adaptogène, elle favorise une utilisation multiple, en fonction des besoins de chacun.

Attention toutefois car comme tout produit naturel, elle peut également être source de désagréments.

 

Les dangers liés à l’utilisation excessive de l’ashwagandha

Comme toute chose, l’ashwagandha peut entraîner quelques désagréments en cas de surconsommation. En fonction de la dose ingérée, les conséquences peuvent être plus ou moins graves.

Dans la plupart des cas, les individus souffrent notamment de problèmes intestinaux mineurs tels que la diarrhée ou encore la constipation. Des troubles hypnotiques et une baisse de vos facultés cognitives peuvent aussi apparaître.

D’autre part, la consommation de l’ashwagandha est formellement interdite aux femmes enceintes et aux jeunes mamans donnant le sein à leur enfant. Les personnes souffrant d’hyperthyroïdie ou encore d’hémochromatose doivent également se passer des bienfaits de cette plante. Il en va de même pour les personnes suivant déjà un traitement à base d’antidépresseurs.

 

Les différentes présentations de l’ashwagandha

L’ashwagandha présente de nombreux avantages sous sa forme poudreuse. C’est la forme la plus proche de l’état d’origine de la plante.

La racine est juste séchée puis écrasée, et ce, sans aucun ajout de produits chimiques. Sous cette forme, elle peut être utilisée en cuisine ou encore diluée dans des boissons.

En gélules et en comprimés, elle s’avère être plus pratique à transporter. En effet, ces produits sont vendus en plaquettes ou en tubes. Cependant, leur coût est bien plus élevé que celui de la poudre, puisque transformés.

Même si l’ashwagandha présente de nombreuses vertus thérapeutiques, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un médicament naturel puissant. À ce titre, il doit être utilisé avec précaution et de manière raisonnée.

N’hésitez pas à consulter votre médecin, un naturapeuthe ou un spécialiste ayurvédique avant de commencer à l’utiliser. Ce dernier saura également vous indiquer la posologie la mieux adaptée à votre cas.