Skip to main content

Tout savoir sur le profil Kapha

Mis à jour le 20 mai 2022

Profil Kapha

 

La tradition ayurvédique fonde une grande partie de sa philosophie sur le principe de profil ayurvédique, aussi appelé Dosha.

Chacun de nous possède son propre dosha, basé sur la combinaison de deux des cinq éléments suivants : l’air, le feu, l’espace, la terre et l’eau.

L’ayurvéda organise les doshas en trois grandes catégories : le dosha Pitta, le dosha Vata et le profil Kapha.

Dans des précédents articles, nous avons vu que le profil pitta est le dosha de feu et d’eau. Il symbolise la transformation. Vata est lui composé des éléments d’air et d’eau et représente le mouvement.

Dans cet article, nous décrirons en détails les caractéristiques de Kapha. Composé des éléments eau et terre, il symbolise le lien qui unit chaque partie de notre organisme.

Les personnes dont la constitution est dominée par ce dosha sont caractérisées par les éléments suivants :

  • le froid
  • les sensations de lourdeur et de lenteur
  • la douceur
  • la stabilité, la viscosité et l’inertie

Si vous vous reconnaissez dans la description ci-dessus, alors cet article peut vous intéresser, notamment si vous vous sentez en déséquilibre (que ce soit physique ou mental).

En effet, Kapha a besoin de respecter certaines routines d’hygiène de vie pour maintenir ses équilibres et rester en bonne santé.

Bonne lecture ! 🙂

Quelles sont les caractéristiques physiques de Kapha ?

Le profil kapha est caractérisé par une silhouette plutôt ronde, un teint pâle et des yeux en amande. Il est également connu pour sa grande force physique et son endurance. C’est le dosha le plus résistant aux maladies.

Les kaphas ont généralement les cheveux épais, ondulés et lisses. Ils poussent lentement mais sont faciles à coiffer. Leur peau est claire, plutôt grasse et a tendance à avoir quelques imperfections (boutons, points noirs).

Quelles sont les caractéristiques mentales de Kapha ?

Le kapha est une personne calme, posée et naturellement joyeuse. Il est patient, fiable et aime prendre soin de ceux qui l’entourent.

Il est protecteur et a tendance à rester en retrait lorsque les choses ne vont pas bien. C’est une personne réfléchie qui aime prendre le temps de tout analyser avant de prendre une décision.

Il peut cependant se sentir épuisé par son rythme de vie s’il n’a pas suffisamment de temps pour se reposer et recharger ses batteries.

Il peut alors ressentir un manque d’énergie, le sentiment d’être submergé ou encore une certaine léthargie.

Généralement réticent au changement, Kapha a besoin de stabilité et de suivre une routine bien cadrée au quotidien.

Les bonnes pratiques pour respecter Kapha

Mode de vie

Pour rester équilibré, kapha a besoin d’une routine et de soins ayurvédiques bien spécifiques. En effet, c’est un dosha qui a tendance à s’accumuler et à se développer.

Il est important pour ce profil ayurvédique de bouger régulièrement pour favoriser son métabolisme et éviter l’accumulation des toxines dans son organisme.

N’hésitez pas à pratiquer un sport de manière régulière, l’idéal étant une activité qui peut se pratiquer en extérieur. Kapha a besoin de sentir l’air extérieur et de s’exposer au soleil pour maintenir ses équilibres.

Yoga, marche à pieds, pilates… La pratique d’un de ces sports plusieurs fois par semaine sera très efficace pour équilibrer vos énergies physiques et mentales.

Kapha a besoin de suffisamment de sommeil pour se reposer et recharger ses batteries. Il est important de respecter une bonne routine de sommeil en allant se coucher et se levant à des heures régulières.

D’un point de vue social, ce dosha a besoin d’interactions régulières et enrichissantes avec d’autres personnes. Privilégiez les échanges spontanés et chaleureux et évitez les conflits dans votre rapport aux autres.

Alimentation

Le kapha a également besoin d’une alimentation légère et digeste. Les aliments gras ou trop riches peuvent en effet s’accumuler dans son corps et lui faire prendre du poids, surtout avec un rythme de vie très sédentaire.

Il doit aussi s’écouter pour respecter ses besoins et ses équilibres. Des repas très copieux et les grignotages entre ceux-ci feront facilement basculer Kapha dans l’excès et les déséquilibres.

L’alimentation étant au coeur de la médecine ayurvédique, voici quelques conseils pour Kapha lors des repas :

  • Prenez le temps de manger en toute conscience
  • Mâchez assez longtemps avant d’avaler (éviter “d’engloutir’ les aliments)
  • Favorisez les saveurs piquantes, amer ou astringentes
  • Eviter les sucres raffinés et les plats transformés dans la mesure du possible
  • Optez pour une alimentation à base d’aliments cuits et légers pour faciliter la digestion

Sachez que la pratique du jeun de manière régulière régulière n’est pas inappropriée pour Kapha. Cela lui permet de faciliter la digestion et de laisser reposer son système de digestion.

 

alimentation kapha

L’alimentation est primordial dans l’équilibre de Kapha

Les facteurs de déséquilibres de Kapha

Le kapha peut facilement se déséquilibrer si son rythme de vie n’est pas suffisamment énergisant. Il est important pour lui de bouger régulièrement, de s’exposer à la lumière du soleil et d’opter pour une alimentation légère et digeste.

Il peut également se déséquilibrer en cas de stress ou d’anxiété. Kapha a besoin de calme et de tranquillité pour rester équilibré. Une personne kapha doit donc prendre le temps de se détendre et de faire les activités qui lui font du bien.

Enfin, kapha peut également se déséquilibrer en cas de maladie. Kapha a besoin de suffisamment de sommeil et de repos pour rester en bonne santé. Les kaphas doivent donc privilégier les activités relaxantes et les moments de calme pour favoriser leur récupération.

Voici une liste de facteurs pouvant déséquilibrer Kapha :

  • Un rythme de vie trop sédentaire et pas assez stimulante
  • Une alimentation trop riche ou grasse
  • Le grignotage entre les repas
  • Un excès ou un manque de sommeil
  • L’inactivité

Comment (ré)équilibre Kapha ?

Pour (ré)équilibrer kapha, il est important de mobiliser les caractéristiques contraires à celles de Kapha : la chaleur, les mouvements rapides, l’action, la sécheresse, la rugosité.

Autant que possible, essayez de respecter ces quatre grands principes dans votre vie quotidienne :

  • la pratique d’une activité sportive régulière (yoga, marche à pieds, etc.)
  • sortir régulièrement pour vous exposer à la lumière du soleil
  • une alimentation légère et digeste
  • un sommeil régulier et réparateur (environ 8 heures chaque nuit)

Les kaphas doivent aussi privilégier les activités relaxantes et les moments de calmes pour favoriser leur récupération.

Voici une vidéo très complète de la chaîne Natalia Apvril pour (ré)équilibrer Kapha.

 

Si vous vous reconnaissez dans ce profil, n’hésitez pas à mettre en place les bonnes pratiques ayurvédiques pour respecter les équilibres de votre profil. Vous pouvez également consulter un médecin ayurvédique pour vous aider à identifier votre dosha et à mettre en place les bons changements dans votre hygiène de vie.

 

Les questions autour de Kapha

Comment faire baisser Kapha ?

Lorsqu’il est en déséquilibre ou en excès, il est important de recadrer le mode de vie et les habitudes de la personne Kapha. Cela passe en priorité par une alimentation légère, digeste et peu sucrée. Ensuite, une activité physique régulière en plein air peut favoriser la baisse de Kapha. Enfin, des moments de repos réguliers et respectés lui permettront de retrouver son équilibre.

Quel sport pour les Kapha ?

Les sports permettant des mouvements doux (mais dynamiques) sont parfait pour les profils Kapha car ils favorisent la stimulation de l’organisme pour lutter contre la stagnation des graisses et de l’eau qu’il contient. Le yoga est parfait mais il existe d’autres sports adaptés : la marche à pieds, le jogging, les sports collectifs, etc.

Comment manger quand on est kapha ?

Kapha a besoin d’une alimentation saine et légère pour respecter ses équilibres. Il est donc important d’éviter les aliments trop lourds et trop riches. Privilégiez également les saveurs piquantes, amers et astringentes dans vos plats, qui correspondent à ses besoins.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.