Skip to main content

Yoga nidra : 5 bonnes raisons de le pratiquer

yoga nidra

Peu connu, le yoga nidra est pourtant une technique de méditation très puissante et efficace. Appelée également sommeil yogique, c’est un yoga très facile à mettre en place, à développer et à maintenir dans votre quotidien.

Dans la position savasana, la pratique de cette méditation doit vous permet d’atteindre un état d’intégralité (tel que décrit par Swami Satyananda). Ce yoga est une forme de gestion de techniques pour atteindre son subconscient et ainsi mieux se connaitre

Dans cet article, nous vous présentons les avantages de la pratique du yoga nidra, et comment le pratiquer.

 

Les bénéfices du yoga nidra

Le yoga nidra est ouvert à tous

Toute comme le hatha yoga, L’avantage n°1 du yoga nidra est son universalité. Accessible à chacun, il peut être pratiqué par les enfants tout comme par les personnes âgées. Il est plus adapté aux enfants et aux personnes que les positions asanas du yoga traditionnel, qui peuvent être longues et intenses.

Le seul besoin physique est de s’allonger sur le sol. Et si cette position n’est pas possible, vous pouvez également pratiquer le yoga nida en position assise.

Une pratique facile à intégrer dans votre routine quotidienne

Même si très efficace, la méditation assise peut être frustrante (essayer de se vider l’esprit, de ramener la conscience à la respiration, etc). Le yoga nidra est pratiqué pour éviter les pensées intenses ou les questionnements redondants sur la pratique.

Une séance de yoga nidra peut durer entre cinq minutes et une heure. C’est selon votre besoin ou vos envies. Vous pouvez facilement l’intégrer dans votre routine quotidienne, notamment au moment du coucher. Faites votre pratique directement dans votre lit ou alors sur un tapis. Cela vous détendra avant l’endormissement et votre corps en ressortira les bienfaits pendant le sommeil.

Une façon simple de réduire le stress

La pratique régulière du yoga nidra favorise un repos et une relaxation profonde. Elle est très efficace pour calmer les anxiétés et le système nerveux, ce qui conduit à moins de stress et à une meilleure santé au quotidien.

Apprendre plus sur soi-même

Le yoga nidra peut être l’occasion de se découvrir de manière plus profonde. Sa pratique quotidienne offre un espace pour explorer ce dont nous avons besoin au quotidien, ainsi que la possibilité de nous libérer d’émotions importantes que nous pouvons développer sur le long terme.

Le yoga nidra vous permet de vous retrouver face à vos émotions. Avec le temps et la pratique, vous pouvez apprendre à les apprivoiser, à mieux les connaître et mieux les contrôler.

 

Le yoga nidra est un excellent moyen de bénéficier de la méditation yogique sans les contraintes physiques (pas besoin de réaliser les positions). Pratiqué au quotidien, elle peut vous libérer des petites anxiétés sur le court terme. Sur le long, elle vous apportera ses bienfaits physiques et spirituels.

 

Comment pratiquer le yoga nidra ?

Comme beaucoup d’autres pratiques du yoga, le nidra peut se pratiquer seul chez soi ou en cours avec des professeurs et d’autres yogis.

 

Une méthode étape par étape

Que ce soit chez vous ou en groupe, la structure d’une séance reste sensiblement équivalente avec une ligne directrice : la connaissance de soi

  1. La séance commence en étant allongé sur le dos (ou assis, selon les préférences)
  2. La prise de conscience des différentes partie du corps (rotation de la conscience) pour faciliter la relaxation
  3. La prise de conscience de la respiration qui doit intensifier la sensation de relaxation physique
  4. Le ressentie des émotions intérieures et des sensations, pour mieux les filtrer et ainsi les contrôler
  5. La fixation d’un point de pensée, d’une image mentale pour se détacher du monde et atteindre la paix intérieur et le calme mental. Cette étape n’est pas toujours aisée, mais elle est importante pour atteindre ce qu’on appelle Sankalpa.
  6. Sankalpa est la formulation intérieure d’une résolution, d’un objectif à atteindre dans la vie.

 

Pour faciliter l’état de relaxation profond, vous pouvez vous concentrer sur la voix du professeur ou bien sur une musique ou tout autre audio propice à la concentration et à la méditation.

 

Toutefois, on peut distinguer deux types de pratiques régulières :

  • une pratique « détente » dans le cadre d’une routine régulière pour se relaxer et éclaircir ses pensées générales
  • une pratique « professionnelle » que certains yogis s’impose dans certains cadres (formation, volonté d’aller plus loin, etc.), avec un travail plus important sur la connaissance de soi.

En pratiquant cette forme de yoga, vous pouvez être susceptible de vous rapprocher du sommeil, voire de vous endormir. Ce n’est évidemment pas l’objectif. Une séance de qualité doit vous rapprocher d’un état proche de l’hypnose, tout en restant éveillé.

 

Il est impossible de rater votre pratique du yoga nidra

Que vous soyez allongé ou en position assise, l’important est de vous concentrer par votre voix intérieure. Il est possible que lors de votre pratique du yoga nidra, vous vous souveniez de certaines parties de la méditation et pas d’autres. Ce n’est pas une mauvaise chose en soit.

A chaque pratique, vous expérimentez d’une nouvelle façon le yoga nidra et aucune n’est mauvaise. Si le sommeil vous rattrape pendant le cours, cela ne cassera pas votre séance. Votre corps, de manière inconsciente, continuera à recevoir les bienfaits de la méditation.

N’hésitez pas à vous initier au yoga nidra grâce à cette vidéo de la chaîne de Cédric Michel qui vous guide dans votre premier cours.


Si vous souhaitez découvrir plus en profondeur la pratique du yoga en général, n’hésitez pas à visiter notre rubrique formation.