Skip to main content

Constipation : ces 4 postures de yoga peuvent aider à retrouver une digestion harmonieuse

yoga constipation

Yogi pratiquant la posture Malasana.

Une fois n’est pas coutume sur Visa Forme, nous n’allons pas à aborder le yoga et ses bienfaits à travers une posture.

Non, dans cet article, nous allons essayer de comprendre comment le yoga peut aider à soulager un problème de santé relativement courant (mais plutôt tabou, donc peu évoqué) : la constipation.

En effet, la constipation peut toucher les personnes de tous âges, à n’importe quelle moment de la vie.

Elle se caractérise par des difficultés à évacuer les selles, généralement accompagné d’une sensation d’inconfort et de lourdeur dans le bas-ventre. Sur la durée, les problèmes de constipation peuvent entraîner de lourdes conséquences. Ce n’est donc pas à prendre à la légère.

S’il existe de nombreuses solutions pour soulager la constipation, certaines techniques de yoga, et notamment le hatha yoga, peuvent aussi être efficaces (le yoga est la solution a beaucoup de problèmes 😉 )

Dans cet article, nous allons donc explorer quelques postures et exercices de yoga spécifiques pour lutter contre la constipation.

Les causes de la constipation

Il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer la constipation, tels que :

  • Une alimentation pauvre en fibres
  • Le manque d’exercice physique
  • La déshydratation
  • Le stress et l’anxiété
A lire sur le même sujet :  Yoga du matin : pourquoi et comment le pratiquer ?

Pour en savoir plus sur les causes de la constipation, n’hésitez pas à aller consulter l’article dédié du site de l’Assurance Maladie.

Le yoga, en aidant à améliorer la digestion et à réduire le stress, peut donc être un allié précieux pour combattre la constipation.

Comment le yoga peut aider à lutter contre la constipation

Le hatha yoga combine des postures, des exercices de respiration et de relaxation pour harmoniser le corps et l’esprit.

En pratiquant régulièrement des séances de hatha yoga, vous pouvez stimuler votre système digestif et favoriser un bon transit intestinal.

Voici quelques-uns des effets positifs du yoga sur le transit et la digestion :

  • stimulation de la digestion grâce à des postures qui activent les organes internes et favorisent le péristaltisme
  • amélioration de la circulation sanguine dans l’abdomen, aidant ainsi à éliminer les toxines et à réduire l’inflammation
  • réduction du stress et de l’anxiété, deux facteurs pouvant aggraver la constipation
  • soulagement des douleurs et de l’inconfort liés à la constipation

Quelques postures de yoga pour soulager la constipation

Il existe plusieurs postures de yoga qui peuvent vous aider à lutter contre la constipation. Voici quelques-unes qui seront les plus efficaces :

La posture du triangle (Trikonasana)

Cette posture étire le bas du dos et stimule les organes digestifs.

A lire sur le même sujet :  3 postures de yoga pour stimuler votre énergie et adapter votre corps à l'heure d'hiver

Pour la réaliser, commencez par vous tenir debout avec les pieds légèrement plus écartés que la largeur du bassin. Levez vos bras à hauteur des épaules, parallèles au sol.

Tournez ensuite votre pied droit à angle droit vers l’extérieur, puis penchez-vous sur le côté droit en attrapant votre cheville droite ou votre mollet.

Tendez bien le bras gauche vers le ciel, tout en gardant le regard fixé sur votre main. Maintenez cette position pendant quelques respirations avant de revenir lentement à la position initiale.

Posture du triangle

Posture du triangle.

La posture de la torsion assise (Ardha Matsyendrasana)

Les torsions aident à masser les organes internes et à stimuler la digestion.

Commencer par vous assoir sur le sol avec une jambe pliée et l’autre étendue devant vous. Ensuite, placez votre pied droit de l’autre côté de votre genou gauche et tournez votre tronc vers la droite en posant votre coude gauche contre votre genou droit.

Maintenez cette position pendant quelques respirations, puis répétez de l’autre côté.

Torsion assise

Posture de la torsion assise.

La posture de la pince assise (Paschimottanasana)

Les flexions sont particulièrement efficaces pour soulager la constipation car elles exercent un certain niveau de compression sur les organes de la ceinture abdominale, favorisant ainsi leur fonctionnement.

Asseyez-vous sur le sol avec les jambes tendues devant vous. Inspirez et levez les bras au-dessus de la tête, puis expirez et penchez-vous lentement vers l’avant, en essayant d’attraper vos pieds ou vos chevilles avec les mains.

A lire sur le même sujet :  Yoga : comment savoir si vous devez pratiquer le matin ou le soir ?

Gardez le dos bien droit et maintenez cette position pendant quelques respirations avant de revenir lentement à la position initiale.

Posture de la pince assise

Posture de la pince assise.

La posture du chameau (Ustrasana)

Cette posture méconnue renforce les muscles du dos et étire l’abdomen, aidant ainsi à stimuler la digestion.

Pour réaliser la posture correctement, agenouillez-vous sur le sol avec les genoux légèrement écartés. Mettez les mains sur les hanches et inclinez doucement la tête en arrière, en ouvrant le thorax.

Si vous le pouvez, attrapez vos talons avec vos mains et poussez vos hanches vers l’avant pour accentuer l’étirement. Maintenez cette position pendant quelques respirations avant de revenir lentement à la position initiale.

–> En savoir plus sur la pose du chameau

posture du chameau

Posture du chameau.

Attention, n’oubliez pas de toujours écouter votre corps et d’adapter les postures à votre niveau de confort et de souplesse.

Si vous souffrez de constipation, la réalisation de ces postures peut vous aider mais elles ne sont en aucun cas un remède miracle. Si vous n’avez jamais pratiqué de yoga, nous vous conseillons de consulter un spécialise de santé, qui saura vous orienter vers la solution la plus adaptée.

Mais rien ne vous empêche de vous mettre à la pratique du yoga une fois soulagé ! 😉

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.