Skip to main content

Posture du poisson (Matsyasana) : la meilleure position de yoga pour votre dos

posture du poisson en pratique

Yogi pratiquant la posture du poisson (avec une grand souplesse).

Posture relativement méconnue du yoga (et relativement peu visuelle 😉 ), la posture du poisson (Matsyasana en Sanskrit), fait partie des position dites “de cambrures”.

Proche de Urdhva Dhanurasana ou encore de la posture du chameau, sa pratique permet d’aller rechercher l’étirement du dos, et notamment des muscles du haut du dos.

Elle favorise également le maintien actif d’une position d’immobilité propice à la détente.

Attention car malgré les apparences, la réalisation et le maintien de la position demandent certains efforts physique, et notamment de souplesse. 

Dans cet article, vous découvrirez tous les bénéfices que cette posture peut apporter à votre corps et à votre esprit, ainsi que des conseils pratiques pour la réaliser correctement.

Qu’est-ce que le Matsyasana ?

Le mot “Matsyasana” provient du sanskrit. Comme la majorité des posture du yoga, il est décomposé en deux parties :

  • matsya signifie “poisson”
  • asana signifie “posture”

Collés, les deux termes signifient donc posture du poisson. Il s’agit d’une position qui permet de travailler plusieurs aspects physiques de votre corps. Notamment les muscles du dos, la colonne vertébrale, le diaphragme et le système respiratoire.

A lire sur le même sujet :  Astavakrasana : la posture de yoga la plus difficile à réaliser ?

Pourquoi est-il appelé posture du poisson ?

Ce nom provient de la légende qui raconte que le dieu hindou Vishnu prit la forme d’un poisson (matsya) pour sauver le monde d’un déluge.

De manière imaginaire, cette posture nous rappelle l’importance d’être flexible et adaptable face aux événements et aux défis de la vie.

De manière plus pragmatique, elle imite la courbure naturelle (cambrure) du corps de la plupart des poissons, ce qui est un moyen mémo technique non négligeable. 😉

 

Variante de la posture du poisson

Variante de la posture du poisson : les pieds sont croisés et ramenés vers le bassin avec les mains.

Quels sont les bienfaits de la posture du poisson ?

Matsyasana possède de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. Voici quelques-uns des principaux avantages de sa pratique régulière.

Le renforcement du dos et de la colonne vertébrale

En pratiquant régulièrement Matsyasana, vous pourrez renforcer les muscles de votre dos et améliorer la souplesse de votre colonne vertébrale.

Elle favorise notamment l’étirement des muscles du haut du dos et du cou, ce qui peut être particulièrement utile pour ceux qui passent beaucoup de temps assis ou devant un ordinateur.

L’amélioration de la respiration et du système respiratoire

Matsyasana est également bénéfique pour le système respiratoire, car il permet d‘ouvrir et d’étirer le diaphragme ainsi que les muscles intercostaux.

Cela facilite une meilleure circulation de l’air dans les poumons et améliore la capacité respiratoire de manière générale.

Elle peut également aider à détendre les tensions dans la poitrine et les épaules, ce qui favorise une respiration plus profonde et apaisante, indispensable à la bonne pratique du yoga !

A lire sur le même sujet :  Yoga : 3 très bonnes raisons d'intégrer les postures inversées à votre routine yogique

Le soulagement des douleurs et des tensions

La pratique du Matsyasana peut soulager les douleurs et tensions accumulées dans le dos, le cou et les épaules.

En effet, cette posture étire et relâche les muscles concernés, ce qui peut contribuer à réduire les douleurs cervicales et dorsales, ainsi qu’à prévenir les problèmes de dos liés à la mauvaise posture ou à la sédentarité.

La stimulation des organes internes

En adoptant la posture du poisson, vous stimulez également vos organes internes, tels que les reins, la glande thyroïde et les organes de la digestion.

Cette stimulation peut améliorer leur fonctionnement et contribuer à une meilleure santé globale.

La réduction du stress et de l’anxiété

Comme beaucoup d’autres postures de yoga, Matsyasana permet de détendre et calmer le mental.

Grâce à son action sur le système nerveux, cette position favorise la relaxation et aide à diminuer les niveaux de stress et d’anxiété.

Comment réaliser la posture du poisson : notre guide pas-à-pas

Voici un guide étape par étape pour vous aider à pratiquer la posture du poisson :

  1. Allongez-vous sur le dos. Vos jambes doivent être tendues et vos pieds joints l’un contre l’autre
  2. Placez ensuite vos mains sous vos fesses, avec les paumes vers le bas.
  3. Inspirez profondément et soulevez votre tête et votre poitrine tout en arquant le dos.
  4. Descendez lentement votre tête jusqu’à ce que le sommet de votre crâne touche le sol.
  5. Maintenez cette position pendant quelques respirations, puis relevez doucement votre tête et redescendez-la pour revenir à la position initiale.

La variante de la posture du poisson

Il existe une variante à cette position, notamment pour les yogis les plus expérimentés. Lors de l’étape 2, vous pouvez ramenez vos pieds vers votre bassin tout en les croisant. Au lieu de placer vos mains sous vos fesses, vous pouvez les utiliser pour venir agripper vos pieds et tenir la position.

A lire sur le même sujet :  Combien de temps faut-il tenir une posture de yoga pour en tirer tous les bénéfices ?

Attention car cette variante demande plus de souplesse et de force que la position de base. Essayez de la réaliser si vous vous en sentez capable, mais ne forcez surtout pas !

 

Astuces et conseils pour bien maîtriser Matsyasana

  • Comme pour toute position de yoga, ne forcez pas votre corps si vous sentez trop de tension dans le cou ou le dos. Écoutez vos limites et ajustez la posture selon votre niveau de souplesse et de confort
  • Utilisez un coussin, un bloc de yoga ou encore une roue de yoga sous le haut de votre dos pour faciliter la cambrure si nécessaire
  • Veillez à bien respirer profondément et calmement tout au long de la posture. Ce travail de respiration est primordial pour profiter de tous les bienfaits de la posture

Quelques précautions à prendre

Comme pour toute pratique de yoga, il est important de prendre en compte certaines contre-indications et précautions avant de réaliser Matsyasana :

-évitez cette posture si vous souffrez d’hypertension artérielle ou de problèmes cardiaques

-ne pratiquez pas Matsyasana en cas de blessure au dos, au cou ou aux épaules

-Si vous attendez un enfant, évitez cette position et privilégier une séance douce de yoga prénatal 🙂

De manière générale, n’hésitez pas à discuter avec un professeur de yoga ou avec des yogis expérimentés avant de réaliser une posture de yoga.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.