Skip to main content

Comment (bien) travailler l’ouverture de vos hanches grâce à ces 3 postures de yoga

© Travailler l’ouverture de ses hanches avec 3 postures de yoga.

L’ouverture des hanches est un exercice relativement courant dans la pratique physique du yoga. De nombreuses asanas (les postures) permettent d’ailleurs de travailler en profondeur cette zone du corps.

Au-delà des bénéfices physiques (amélioration de la mobilité, libération des tensions), il permet également de favoriser un certain équilibre émotionnel (ce qui est sans doute un aspect moins connu).

Dans cet article, nous vous expliquons donc pourquoi travailler vos hanches au yoga est bénéfique aussi bien d’un point de vue physique que d’un point de vue mental.

Pour la pratique, nous vous présenterons 3 postures que vous pourrez facilement réaliser depuis chez vous. 🙂

Pourquoi travailler les hanches ?

En yoga, les hanches sont considérées comme un centre énergétique majeur, où se situe le deuxième chakra : Svadhisthana.

A lire sur le même sujet :  Chaturanga Dandasana (planche basse) : un pilier du yoga pour renforcer et tonifier votre corps

Ce chakra est notamment lié aux émotions et à la créativité. Ainsi, lorsque l’on travaille sur l’ouverture des hanches, cela permet de libérer les blocages émotionnels et de favoriser une meilleure circulation de l’énergie.

Les bienfaits de l’ouverture des hanches en yoga

L’ouverture des hanches procure divers bienfaits, tels que :

  • amélioration de la mobilité
  • diminution des douleurs et tensions
  • prévention des problèmes de dos
  • santé optimale des articulations
  • promotion de l’équilibre émotionnel

De plus, les personnes qui pratiquent régulièrement des postures visant à ouvrir les hanches constatent souvent une amélioration de leur posture au quotidien et une diminution du stress.

 

3 idées de postures pour travailler vos hanches

Il existe beaucoup de postures permettant de travailler et d’ouvrir les hanches. Nous avons décidé de vous en présenter 3 relativement faciles à réaliser à la maison et en toute autonomie.

1 – La posture de l’enfant

Cette posture douce permet d’étirer en douceur les muscles du bas du dos, des fessiers et des cuisses. Voici un rapide tutoriel pour la réaliser :

  1. Asseyez-vous sur vos talons, avec les genoux écartés à largeur de vos propres hanches
  2. Inspirez profondément, puis expirez en vous penchant vers l’avant jusqu’à poser votre front au sol
  3. Tendez vos bras devant vous, paumes vers le sol, et laissez-les reposer doucement
  4. Maintenez cette position pendant plusieurs respirations, en essayant de relâcher les tensions à chaque expiration
A lire sur le même sujet :  Yoga : 3 exercices à réaliser pour des abdominaux toniques et une silhouette dessinée

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié à cette posture.

2 – La posture du pigeon

Comme nous le mentionnons dans un précédent article, la posture du pigeon est idéale pour les hanches. Kapotasana (son nom en Sanskrit) vient travailler en priorité les muscles fessiers, les adducteurs et les rotateurs externes des hanches :

  1. Commencez en position quatre pattes
  2. Amenez votre jambe droite vers l’avant en posant votre tibia droit parallèle au bord avant de votre tapis
  3. Étirez votre jambe gauche derrière vous, en gardant les orteils au sol
  4. Redressez progressivement le haut de votre corps, en engageant vos muscles abdominaux
  5. Maintenez cette position pendant plusieurs respirations, puis changez de jambe

3 – La posture de la grenouille

Cette posture étire efficacement les adducteurs et favorise l’ouverture des hanches.

A lire sur le même sujet :  Utkatasana : explorez la puissance et l'équilibre du yoga avec la posture de la chaise

Voici un rapide tutoriel pour la pratiquer :

  1. Commencez en position quatre pattes, avec les genoux écartés largeur de vos propres hanches
  2. Écartez progressivement les genoux tout en gardant les pieds à plat sur le sol
  3. Posez vos avant-bras sur le sol, en gardant vos coudes alignés sous vos épaules
  4. Maintenez la posture pendant plusieurs respirations, en essayant de détendre les muscles à chaque expiration

Quelques conseils pour une pratique optimale

Avant de passer à la pratique, voici quelques conseils à adopter :

  • N’oubliez jamais votre respiration : elle doit être profonde et régulière
  • Progresser à votre propre rythme en écoutant votre corps et sans forcer
  • Pratiquer régulièrement, idéalement plusieurs fois par semaine,
  • Intégrer d’autres postures pour travailler l’équilibre, la force et la souplesse globale,

En incorporant ces postures dans votre routine yoga, vous travaillerez sur l’ouverture des hanches et sur les nombreux bienfaits qu’elle apporte, tant sur le plan physique que mental !

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.