Skip to main content

Sthira Sukham Asanam, la recherche de l’équilibre

Stira Sukham Asanam

Stira Sukham Asanam est une expression en sanskrit qui signifie «assis confortablement, en paix». Instruction généralement utilisée en méditation ou dans d’autres pratiques de relaxation, elle peut également être utilisée dans la pratique du yoga.

Le concept de Stiram Sukham Asanam est lié à la tradition de la méditation en Inde ancienne. « Sthira Sukham Asanam » est le verset numéro 2.46 des Yoga Sutras de Patanjali, un des ouvrages de référence du yoga.

Dans ce verset, l’expression est utilisée pour guider la pratique de la méditation et pour inviter les gens à pratiquer les asanas dans une position confortable et stable (ce qui n’est pas toujours évident).

L’expression peut également être traduite par «assis en paix et en confort».

Sthira et Sukham sont des termes sanskrits qui signifient respectivement «stable» et «confortable». Asanam est un terme sanskrit qui signifie «position» ou «posture».

Pourquoi sthira sukham asanam est-il important ?

La première interprétation à tirer de cette instruction est assez primaire : lorsque nous pratiquons une séance de yoga, nous devons réaliser les postures avec en tête Sthira Sukham Asanam, c’est-à-dire de manière confortable et agréable.

Il est donc essentiel d’essayer de trouver l’équilibre parfait dans la posture entre la tension et le confort afin d’avoir d’en tirer tous les bienfaits.

Sthira sukham asanam est un donc concept important en yoga, car il fait référence à l’importance d’une posture confortable et stable lors de la pratique.

A lire sur le même sujet :  Janu Sirsasana, la posture yoga de la tête aux genoux (moyen)

Cet équilibre, au niveau du corps, peut différer évidemment d’un pratiquant à l’autre :

  • Pour un yogi très élastique, il peut être difficile d’obtenir “Sthira”
  • Alors que pour quelqu’un qui n’est pas aussi souple, c’est “Sukham” qui peut être difficile à atteindre

Cette subjectivité de la posture est à l’origine des différences de ressenti concernant l’intensité de la pratique du yoga (trop intense pour certains, trop mou pour d’autres). Il en va de même au niveau énergétique.

Chaque pratique du yoga est en constante évolution. Au fil des séances, certaines postures que nous pensions être extrêmement “Sthira” se transforment progressivement en “Sukham”.

C’est la raison pour laquelle il est important de revenir à soi après chaque posture en prenant un moment avec les yeux fermés pour examiner comment la posture vous affecte.

Cette pratique permet d’être plus conscient de ses émotions, et de s’approcher progressivement de Sthira Sukham Asanam et d’accepter que ce soit plus facile certains jours que d’autres ;-).

C’est aussi parce que la pratique du yoga est une évolution singulière constante qui ne se résume pas aux asanas et que les postures de yoga ne sont pas stagnantes mais un chemin d’évolution.

yoga en position confortable

Sthira Sukham Asanam en pratique

Dans cette approche, asana n’est pas seulement une posture, mais un état d’esprit physique et mental.

Ainsi, tenir ou bouger le corps sous diverses formes (lors de l’enchaînement d’une posture par exemple) n’est pas considéré comme un asana si cet enchaînement ne prend pas en compte Sthira Sukham Asanam.

A lire sur le même sujet :  Corbeau Yoga : pratiques et bienfaits de cette posture (difficile)

Comment faire pour appliquer Sthira Sukham Asanam dans votre pratique quotidienne du yoga ?

Voici une liste de conseils que vous pouvez mettre en place :

  • Essayez de maintenir un état de forme équilibré. Ménagez votre corps et ne pratiquez pas si vous êtes malade ou épuisé.
  • Maintenez un état mental équilibré. Apprenez à garder votre esprit attentif à toutes les pensées ou sentiments qui peuvent surgir, mais qui n’influenceront pas votre pratique.
  • Augmentez la longueur et la difficulté des poses au fur et à mesure que vous vous améliorez. Vous pouvez vous mettre au défi de vous dépasser lorsque vous avez été en mesure de tenir les poses avec aisance pendant un certain temps.

Attention à ne pas mal interpréter le sens le sens de sthira sukham asanam. Si par exemple vous jugez que vos progrès sont insuffisants, n’allez pas jusqu’à vous blesser ou vous dégouter de la pratique (rappelez-vous, tout est une question d’équilibre et de pratique ! 😉 ).

position de yoga confortable

Enfin, voici quelques erreurs à ne pas faire lors de vos séances :

  • Être statique ou rigide en faisant une asana. Pendant que vous essayez d’atteindre la stabilité, essayez d’être conscient de vos processus énergétiques et internes. Les asanas sont un processus actif et conscient qui vous permet d’expérimenter tous les bienfaits du yoga.
  • Se concentrer su la posture idéale comme but ultime. Une erreur courante commise par les pratiquants de yoga est l’attitude axée sur l’image et la posture idéale comme objectif.
A lire sur le même sujet :  Scorpion yoga : tout savoir sur cette posture (difficile)

Il faut toujours garder en tête le principe selon lequel les asanas s’accomplissent de manière naturelle par une simple harmonie entre le corps et l’esprit.

Être capable de pratiquer les asanas de manière confortable et stable peut conduire au contrôle de l’esprit, du corps et des sens. C’est ce contrôle qui nous aide finalement dans notre voyage vers le but ultime de la réalisation du yoga.

Apprendre et appliquer ces principes de base du yoga permettent de progresser dans votre pratique et d’améliorer globalement votre santé physique.


Réalisation d’une séance de yoga en essayant d’atteindre Sthira Sukham Asanam

Sthira Sukham Asanam au-delà du yoga

L’idée derrière l’adoption du “Sthira Sukham Asanam” est de s’engager dans la recherche de l’équilibre dans sa vie quotidienne.

Le champ d’application de Sthira Sukham Asanam est pratiquement infini : sommeil, alimentation et activités, relations, etc.

Ce verset nous permet de baser notre vie sur la recherche constante de cet équilibre, qui est le fruit d’une évolution permanente.

Les avantages d’une routine construite sur les principes du sthira Sukham Asanam sont nombreux. Un asana holistique est un asana équilibré car il apporte l’harmonie entre les corps mental, physique et énergétique.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.