Skip to main content

Santosha actif : comment être serein grâce au yoga

santosha actif

Décrite dans les Yoga Sutras de Patanjali, Santosha peut être expliquée comme une vertu que chaque yoga peut essayer de développer. Troisième Niyama (“vertu” donc), Santosha signifie la satisfaction simple de son état actuel et l’absence de désir pour ce que les autres possèdent (d’un point de vue matériel, physique ou spirituel).

Le mot est dérivé du sanskrit sam, qui signifie “complètement” ou “totalement”, et tosha, qui signifie “contentement” ou “acceptation”. En général, on peut le traduire par “bonheur complet”.

En somme, Santosha est l’absence du sentiment d’envie, voire de jalousie. A l’inverse, elle est un état d’être qui se suffit de lui-même à l’instant T.

Santosha est généralement considéré à la fois comme une attitude et un état de paix intérieure totale. Lorsqu’il pratique ou expérimente Santosha, un pratiquant de yoga est libre de toutes les envies et de tous les besoins.

C’est état est considéré comme un aspect essentiel de la croissance spirituelle d’un yogi.

Comment un Santosha actif se manifeste-t-il ?

De nombreux textes de la tradition yogique parlent de Santosha. Quand celui-ci est actif, il peut se manifester sous différentes formes :

  • Santosha peut se traduire par la volonté de mettre une énergie importante dans une tâche ou un projet et accepter sans frustration les résultats qui en découlent (surtout si ceux-ci ne sont pas bons !)
  • D’un point de vue spirituel, Santosha peut prendre la forme d’un état d’esprit accompagné de certains vertus comme la compassion ou encore le désintéressement
  • D’un point de vue physique, un Santosha actif dégage un sentiment de sérénité totale, de paix et de satisfaction total, libre de toute envie ou de tout désir inutile
A lire sur le même sujet :  Ashtanga Yoga : tout savoir sur cette pratique du yoga

Santosha est étroitement associé à la tranquillité, car sa pratique permet au yogi qui l’expérimente d’accepter toute situation qui se présente, comme le plaisir, la douleur, l’échec ou la défaillance.

L’objectif de Santosha est d’aider les yogis à développer une meilleure relation avec eux-mêmes, une meilleure acceptation de ce qu’ils sont.

Un Santosha actif permet donc de s’accepter et à se sentir satisfaits au quotidien au lieu de dépendre de la réalisation d’objectifs spécifiques ou du changement de certaines caractéristiques d’eux-mêmes.

Quels sont les avantages d’avoir un santosha actif ?

Un santosha actif nous permet d‘apprécier le présent et d’apprendre à regarder notre vie à travers un prisme positif.

En quelque sorte, un santosha actif voit le verra à moitié plein : même si notre vie n’est pas parfaite, celle-ci est remplie de satisfactions, de contentements et de bonheurs quotidiens, source de sérénité et de désintéressement.

Un Santosha actif, c’est avant tout se concentrer sur les événements positif qui nous arrivent au quotidien. Au bout d’un certain temps, un yogi peut même être capable d’exprimer sa gratitude pour des mauvaises journées !

Le développement d’un Santosha actif et une quête indispensable à notre croissance personnelle et à notre chemin de yoga.

Cette bienveillance à notre égard et notre satisfaction à l’égard de tous les éléments qui composent notre vie nous permettent de pouvoir marcher en paix sur le chemin du yoga.

A lire sur le même sujet :  Yoga nidra : notre guide complet pour tout savoir

Comment stimuler et développer Santosha ?

Vous l’avez compris, Santosha est un état d’esprit avant d’être une réel pratique concrète du Yoga. Toutefois, développer un Santosha actif peut relever du parcours du combattant dans notre société actuelle.

Pour vous aider, une pratique régulière du yoga peut être utile, notamment en acceptant la frustration de certains postures.

Comme pour toutes les pratiques de yoga, le processus de développement de cet état d’esprit commence bien évidemment sur le tapis.

Lorsque vous pratiquez le yoga, Santosha implique plusieurs choses :

  • accepter les limites du corps et l’incapacité d’atteindre la force, la flexibilité, la mobilité et l’équilibre
  • accepter les peurs et examiner les limites de son corps sans attentes
  • Apprendre à créer un “espace heureux” dans la posture

La frustration étouffe l’esprit et rend la pratique difficile et dépourvue de plaisir. A l’inverse, le contentement apaise l’esprit et augmente la capacité à méditer.

En effet, en acceptant nos limites de mobilité ou d’équilibre dans une posture, nous travaillons à activer Santosha.

Dans la vie de tous les jours, pratiquer Santosha signifie refuser l’apathie, l’inquiétude permanente et les situations que nous ne jugeons pas acceptables. A l’inverse, c’est également reconnaitre et apprécier les petites satisfactions et contentements quotidiens. 

Pour ma part, depuis que je pratique les différentes techniques offertes par le yoga, j’ai changé ma vision de la vie, qu’il s’agisse de ma vie personnelle ou de mon environnement extérieur avec lequel j’interagis.

A lire sur le même sujet :  Qu'est-ce que le Kundalini Yoga ? Définition et bienfaits

N’hésitez pas à visionner ce cours de 30 minutes pour vous initier au développement de Santosha

 

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.