Skip to main content

Posture de la déesse (Utkata Konasana) : une pratique yoga pour allier symétrie, stabilité et sérénité

Posture de la déesse

Illustration représentant le maintien de la posture de la déesse.

Parmi les multiples position de yoga qui existent, la posture de la déesse est une position clé qui vise à travailler aussi bien la force physique que l’équilibre mental.

Également connue sous le nom de Utkata Konasana en sanskrit, cette posture offre de nombreux bienfaits pour améliorer votre pratique du yoga et contribuer à votre bien-être général.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les secrets de la posture de la déesse, ainsi que des conseils pour la réaliser avec succès.

Les caractéristiques de la posture de la déesse

La posture de la déesse se caractérise par sa symétrie, offrant ainsi un travail équilibré sur chaque partie du corps.

Elle sollicite principalement les muscles du bas du corps, notamment les cuisses et les fessiers, tout en étirant le buste et les bras.

Par ailleurs, elle favorise également la stabilité grâce à l’ancrage des pieds dans le sol et l’alignement du bassin.

Comment bien réaliser la posture de la déesse ?

Avant de réaliser la posture, pensez à réunir le matériel nécessaire, et notamment un tapis de yoga antidérapant. Pour cette posture, vous n’aurez normalement pas besoin d’accessoires yoga (un brique ou un coussin.)

A lire sur le même sujet :  Yoga : 3 très bonnes raisons d'intégrer les postures inversées à votre routine yogique

Pensez également à bien préparer votre corps. Vous pouvez, par exemple, pratiquer la Salutation au Soleil afin de bien vous échauffer.

Une fois que vous êtes prêt(e), vous pouvez commencer à réaliser la posture. Voici un déroulé étape par étape qui peut vous être utile.

  1. Commencez par vous tenir debout en position Tadasana. Vos pieds doivent être écartés d’environ deux fois la largeur des hanches. Tournez les ensuite légèrement vers l’extérieur.
  2. Dans un second temps, pliez lentement vos genoux, en veillant à ce qu’ils restent alignés au-dessus de vos chevilles. Vos cuisses doivent être parallèles au sol, formant ainsi un angle droit avec vos mollets.
  3. Ensuite, étirez vos bras à la hauteur de vos épaules, les paumes des mains tournées vers l’extérieur. Gardez les épaules basses et détendues tout au long de la réalisation de la posture.
  4. Enfin, maintenez cette position pendant quelques respirations profondes, en vous concentrant sur votre stabilité et votre alignement.

Notez que pour les débutants, il peut être utile de pratiquer cette posture dos à un mur afin de mieux prendre conscience de l’alignement du corps et éviter de trop pencher le buste en avant.

Les bienfaits de la posture de la déesse

Plus qu’une simple position statique, la posture de la déesse permet un véritable travail musculaire et mental qui se traduit par plusieurs bénéfices :

  • Le renforcement des membres inférieurs : en sollicitant intensément les muscles des jambes, des cuisses et des fessiers, cette posture permet de tonifier et renforcer ces zones souvent négligées dans d’autres exercices de yoga.
  • L’amélioration de la stabilité : grâce à l’ancrage des pieds dans le sol et l’équilibre entre les deux côtés du corps, la posture de la déesse encourage une meilleure stabilisation et un meilleur contrôle de vos mouvements.
  • Le développement de la concentration : la symétrie et la précision requises pour réaliser correctement cette posture exigent une grande attention et favorisent ainsi la pratique de la concentration et de la pleine conscience.
  • L’étirement du buste et des bras : en étirant le dos, les épaules et les bras, la posture de la déesse contribue à améliorer votre flexibilité globale et à soulager les tensions dans ces zones.
A lire sur le même sujet :  Navasana (posture du bateau) : une position essentielle à maitriser pour progresser en yoga

Variantes et adaptations de la posture de la déesse

Pour les personnes ayant des difficultés à maintenir cette position ou souhaitant diversifier leur pratique, il existe plusieurs variantes et adaptations de la posture de la déesse :

  • vous pouvez utiliser un mur pour vous aider à garder l’équilibre tout en alignant correctement votre bassin et votre dos.
  • vous pouvez vous aider d’une chaise installée sous votre fessier, afin de réaliser une version plus douce de la posture, avec moins de sollicitation musculaire.
  • Intégrez un mouvement dynamique en effectuant des montées et descentes dans la posture, en coordination avec votre travail de respiration.

 

Tadasana

La posture de la Montagne (Tadasana) peut être la posture d’entrée.

Conseils et précautions pour pratiquer la posture de la déesse

Comme pour toute pratique de yoga, il est important de tenir compte de certaines recommandations et précautions lors de la réalisation de la posture de la déesse :

  • Écoutez votre corps : c‘est la règle n°1 lorsque vous réalisez une posture. Même si la posture de la déesse vous semble simple, ne forcez pas si vous ressentez des douleurs ou des inconforts, et n’hésitez pas à adapter la posture selon vos capacités.
  • Maintenez un alignement correct : veillez à ce que vos genoux restent alignés au-dessus de vos chevilles et que votre bassin ne bascule pas vers l’avant ou l’arrière.
  • Respirez profondément : la respiration est un élément-clé de la pratique du yoga, permettant à la fois de mieux réaliser les postures et de favoriser la détente et la concentration. Pensez donc à respirer calmement et régulièrement tout au long de la posture.
A lire sur le même sujet :  Posture du papillon : tout ce qu'il faut savoir pour en tirer tous les bienfaits

 

 

Pour conclure, la posture de la déesse est une excellente manière d’allier force, stabilité et concentration dans votre pratique du yoga.

En adoptant cette position régulièrement (c’est important 😉 ), vous pourrez bénéficier de ses nombreux bienfaits et développer votre équilibre, aussi bien d’un point de vue physique que d’un point de vue mental.

N’hésitez donc pas à intégrer cette posture dans votre routine de yoga et à explorer ses différentes variantes et adaptations en fonction de vos besoins et objectifs personnels.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.