Skip to main content

Tapis de yoga : 4 critères pour vous aider à faire le bon choix

© Visa Forme – Comment bien choisir son tapis de yoga avec 4 critères.

Vous êtes à la recherche d’un tapis pour votre pratique de yoga ou pour vos séances de Pilates ? 

Nous savons que trouver le tapis de yoga qui correspond à ses besoins à un prix abordable n’est pas forcément une chose facile.

Malgré tout, prendre le temps de bien choisir votre tapis est primordial. A moins que votre pratique se fasse sans accessoire, le tapis est un élément central à avoir pour tout yogi. 

Un bon tapis peut notamment améliorer votre pratique et vous aider à progresser en toute confiance et sécurité.

Cet article a donc pour but de lister les critères essentiels pour choisir un tapis qui répondra pleinement à vos besoins en matière de confort, d’adhérence et de stabilité pendant votre pratique du yoga.

Critère n°1 – Trouver un tapis de qualité

Différents matériaux sont utilisés pour fabriquer les tapis de yoga. Chacun possède avantages et bien sûr inconvénients.

  • PVC (chlorure de polyvinyle) : ce matériau est durable, résistant à l’usure et offre une bonne adhérence. Attention car il n’est pas biodégradable et peut contenir des produits chimiques nocifs pour la santé.
  • TPE (élastomère thermoplastique) : écologiques et légers, les tapis à base de TPE offrent une bonne adhérence. Toutefois, ils peuvent s’user plus rapidement que le PVC et d’autres matériaux plus robustes.
  • Caoutchouc naturel : les tapis en caoutchouc sont respectueux de l’environnement et possèdent une excellente adhérence et un bon amorti. Seul inconvénient, leur poids peut être supérieur à celui des autres tapis.
  • Coton et jute : ces matériaux naturels sont écologiques, absorbent l’humidité et offrent un bon support. Leurs défauts : ils peuvent être moins adhérents que les autres matériaux mentionnés précédemment.
A lire sur le même sujet :  7 exercices que vous pouvez faire avec une chaise pour rester en forme

 

tapis de yoga comparatif

Critère n°2 – Choisir le bon niveau d’épaisseur (pour votre confort)

L’épaisseur d’un tapis de yoga a une incidence directe sur le confort pendant la pratique, surtout si vous avez des douleurs aux genoux ou au dos.

Voici quelques points à prendre en compte pour déterminer l’épaisseur idéale :

  • Tapis fins (1-4 mm) : les tapis fins offrent un meilleur ancrage au sol pour une meilleure stabilité dans certaines postures. D’un autre côté, ils fournissent moins d’amorti pour les articulations sensibles.
  • Tapis d’épaisseur standard (5-6 mm) : c’est le bon compromis entre confort et stabilité. Cette épaisseur convient généralement à la majorité des yogis.
  • Tapis épais (7-10 mm) : les tapis plus épais ont pour avantage d’offrir un maximum d’amortissement. Ils protègent les articulations mais peuvent rendre certaines postures plus difficiles à exécuter en raison du manque de contact avec le sol.
A lire sur le même sujet :  Roue de yoga : notre guide complet

Dimensions : adaptez votre tapis à votre taille

La majorité des tapis de yoga mesurent environ 180 cm de longueur et 60 cm de largeur. Si vous êtes plus grand que la moyenne ou si vous aimez avoir plus d’espace pour bouger, cherchez un tapis plus long et/ou plus large.

Les tapis de yoga extra-longs peuvent mesurer jusqu’à 215 cm de longueur, tandis que les tapis larges varient entre 65 et 80 cm.

Critère n°3 – Adhérence et stabilité

L’adhérence est un point crucial lorsque vous comparez différents tapis. Elle est essentielle pour la bonne réalisation des postures (et donc pour votre progression).

Lors de votre comparatifs, gardez en tête les deux points suivants :

  • la texture : une texture rugueuse peut améliorer l’adhérence d’un tapis. Toutefois, certaines personnes préfèrent une surface plus lisse et homogène. Choisissez en fonction de vos préférences tout en vous assurant de la bonne adhérence du tapis.
  • les propriétés antidérapantes : certains tapis ont des matériaux spécifiquement conçus pour empêcher de glisser, même lorsque vous transpirez abondamment. Optez pour ce type de tapis si vous pratiquez un style de yoga intense comme l’Ashtanga ou le Bikram.
A lire sur le même sujet :  Le yoga est-elle la pratique idéale pour favoriser le renforcement musculaire ?

Critère n° 4 – Choisir selon vos besoins spécifiques

Evidemment, le type de yoga que vous pratiquez de manière régulière doit aussi rentrer dans l’équation de votre choix :

  • si vous pratiquez un yoga dynamique (Vinyasa, Ashtanga) : une texture et une adhérence optimales sont essentielles pour assurer la stabilité dans les enchaînements rapides de postures. De plus, un tapis plus fin pourrait être idéal pour garder le contact avec le sol.
  • vous êtes plutôt yoga doux (Hatha, Yin, Restauratif) : un tapis épais avec un bon niveau d’amorti sera préférable.
  • enfin, pour les adeptes des yoga chauds (Bikram, Hot Yoga) : un tapis absorbant et antidérapant qui peut résister à l’humidité est crucial pour pratiquer ces types de yoga.

 

Consultez l’avis de professeurs et d’autres pratiquants

Enfin, et notamment si vous débutez, n’hésiter pas à demander conseil aux professeurs de yoga et aux yogis de vos séances collectives.

Leur expérience personnelle peut vous guider vers le bon choix selon vos besoins spécifiques.

En prenant en compte tous ces critères, vous avez toutes les clés pour trouver le tapis parfaitement adapté à votre pratique. 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.