Skip to main content

Envie de challenge dans votre pratique du Pilates ? Essayez cette variante peu connue

© Visa Forme – Le Stott Pilates, un dérivé du Pilates à tester (et à intégrer à votre routine ?)

Pilates classique, Pilates au mur, Reformer… Vous pensez tout connaitre de la méthode Pilates ? Alors vous êtes peut être déjà familière du Stott Pilates.

Et si ce n’est pas le cas, on vous présente cette pratique dérivée de l’activité créée par Joseph Pilates. 🙂 Le Stott Pilates est une évolution moderne du Pilates traditionnel, qui met l’accent sur la précision des mouvements et le bon alignement corporel lors des postures.

Il se distingue par son approche anatomique améliorée, visant à aligner correctement le corps et à optimiser les bénéfices des exercices.

Initialement conçu pour aider les danseurs blessés, ce type de Pilates intègre des connaissances plus récentes en matière de biomécanique pour rendre les mouvements plus sûrs et plus efficaces.

A lire sur le même sujet :  Pilates sur chaise : 3 exercices faciles à réaliser pour tester cette variante depuis chez vous

Stott Pilates : les 3 principes fondamentaux

1 – La respiration

A l’image de la méthode classique, la respiration joue un rôle crucial. Elle doit être fluide, contrôlée et synchronisée avec chaque mouvement.

L’idée est d’utiliser la respiration pour renforcer la connexion entre votre corps votre esprit, et ainsi relâcher les tensions inutiles.

Un exemple pratique serait l’exercice de « l’imprint », où l’on inspire profondément avant de commencer, puis on expire tout en engageant ses abdominaux pour presser le bas du dos vers le sol.

 

respiration pilates

2 – L’importance de l’alignement et du relâchement

L’alignement et le relâchement sont primordiaux dans la pratique du Stott Pilates.

Respecter un bon alignement lors des exercices vous assure un travail efficient et réduit le risque de blessures. Il faut donc être bien rigoureuse lors de la réalisation des postures.

Parallèlement, il faut savoir également se relâcher. C’est à dire apprendre à relâcher les muscles non sollicités pendant l’exercice. Cette faculté est très importante car elle permet de maximiser les effets de votre séance.

Le meilleur exercice pour symboliser la nécessité de pratiquer de manière relâchée est la roulade. Cela illustre comment le relâchement aide à effectuer le mouvement de manière fluide et sans tension excessive.

A lire sur le même sujet :  Open Leg Rocker : un exercice complet pour obtenir des abdominaux dessinés (et bien plus !)

3 – Rotation et étirement : essentiels pour la mobilité

Dernier principe important du Stott Pilates : la mobilité. Les exercices sont donc axés sur des mouvements de rotation et d’étirement.

L’idée est donc de réaliser des exercices qui impliquent une rotation active des différentes parties de votre corps que vous souhaitez travailler. Dans la mesure du possible, ces exercices vont également les muscles sollicités par ces mouvements.

Pourquoi intégrer le Stott Pilates à votre routine

Au-delà des effets positifs de la méthode “classique”, le Stott Pilates vous permet de travailler des points bien précis : une meilleure posture, un soulagement des maux de dos, une réduction du stress grâce au relâchement nécessaire à la pratique.

Les techniques spécifiques utilisées lors des séances de Stott Pilates aident également à améliorer la coordination et l’équilibre en renforçant les muscles stabilisateurs autour de la colonne et des bassins.

Tester le Stott Pilates (avant de l’adopter 😉 ), ne demande pas nécessairement beaucoup de temps ou un équipement spécifique (une machine comme le Reformer par exemple).

Vous pouvez commencer par des sessions de 10 à 15 minutes et augmenter progressivement la durée de vos séances. Et vous pouvez pratiquer depuis chez vous, uniquement avec un tapis de sol. 🙂

A lire sur le même sujet :  Pilates : faut-il réaliser une séance par jour pour vraiment progresser et avoir des résultats ?

 

3 exemples d’exercices de Stott Pilates

Pour tester le Stott Pilates avant de (pourquoi pas) l’intégrer à votre routine, nous vous proposons 3 exercices que vous pouvez réaliser chez vous :

  • l’élève : assise avec les jambes tendues, bras allongés devant vous. Respirez en inclinant légèrement le dos, puis revenez à la position initiale;
  • le pont : allongée sur le dos, pieds au sol, écartés de la largeur des hanches. Soulevez les hanches en expirant, formant une ligne droite des épaules aux genoux, puis redescendez;
  • le centenaire : allongée sur le dos, jambes en table-top, bras à vos côtés. Engagez les abdominaux et soulevez la tête et les épaules, puis commencez à pomper les bras en respirant.

Si vous souhaitez être accompagnée dans votre découverte par un(e) coach certifié(e), n’hésitez pas à vous rendre dans un studio de Pilates qui propose des cours spécifiques de Stott Pilates. 🙂

Eva

Eva est rédactrice sur le site Visa Forme. Elle travaille spécifiquement sur les sujets de remise en forme et de bien-être par la pratique sportive et s’intéresse aux dernières évolutions et tendances.