Skip to main content

Virasana, la posture du héros et ses variantes (moyen)

Virasana, posture du héros

Appelée posture du héro, Virasana est une position assise de yoga où l’on place les fesses entre les talons, pieds séparés.

Cette position nécessite une réelle souplesse des hanches. Si les hanches tirent trop lors de la réalisation, il ne faut surtout pas hésiter à utiliser des accessoires de yoga comme support (des briques de yoga par exemple ou un coussin d’au moins 15 à 20 cm de haut) pour réaliser pleinement la posture.

Supportable facilement pendant plusieurs minutes, cette pose est idéale pour méditer ou pour pratiquer le Pranayama, à condition d’être bien positionné et de garder le bassin vers l’avant pour maintenir le creux lombaire nécessaire.

Le “héros” ici est la personne qui a conquis la nature inhérente de soi et qui est capable de maîtriser l’énergie de son propre corps.

Qu’est-ce que Virasana ?

Virasana, en sanskrit, fait référence à la posture du héros. “Vir” est la racine du mot qui signifie guerrier, héros.

Cette posture est un exercice principalement utilisé pour augmenter la souplesse et la flexibilité des jambes par les chevilles, les genoux, les pieds et les cuisses.

Ce n’est pas un exercice facile, surtout pour ceux qui débutent la pratique du yoga. Cependant, comme nous l’avons vu au-dessus, vous pouvez le faire avec des accessoires pour le faire avec plus de facilités.

Lorsque vous étirez le haut de votre corps, vos épaules et votre cou se détendent, tandis que votre poitrine s’élargit et vous permet de respirer plus profondément.

A lire sur le même sujet :  Urdhva Dhanurasana, la posture de la roue (difficile)

Semblable à l’Uddyiana Bandha, il s’agit d’une position assise qui fait partie des postures fondamentales du yoga. Ces postures, ainsi que de nombreuses autres, font partie de la Bhagad Vita que nous vous recommandons d’apprendre pour ceux qui n’ont pas d’expérience dans ce domaine.

Quels sont les bienfaits de Virasana ?

Virasana est une posture impressionnante car elle présente des avantages incroyables à la fois pour le corps et pour l’esprit.

Pratiquer régulièrement cette posture dans vos exercices de yoga permettent de prévenir de nombreuses maladies et de garder une bonne santé. Voici quelques-uns des principaux avantages de Virasana :

  • elle permet d‘étirer les genoux, les chevilles et les cuisses. Elle peut aider à soulager les raideurs et les douleurs musculaires
  • elle facilite la digestion et aide à soulager les flatulences et les gaz
  • elle atténue les symptômes désagréables de la ménopause comme les douleurs d’estomac, les sautes d’humeur et les maux d’estomac
  • elle est une excellente posture pour améliorer la circulation dans le dos et les jambes. Elle peut aider à soulager les jambes après une journée marathon
  • elle améliore la posture, en particulier pour ceux qui restent assis toute la journée
  • Associée à la pratique de la méditation ou du pranayama, elle permet de détendre l’esprit et de réduire l’anxiété et le stress
  • Elle aide à calmer l’esprit, à stimuler la productivité et à prévenir diverses affections telles que les maladies cardiaques, l’hypertension, le diabète de type 2, etc.

Comment réaliser la posture Virasana

Etape 1 – Placez vos genoux sur le sol et assurez-vous que vos genoux sont positionnés sous vos hanches

A lire sur le même sujet :  Yoga asanas : 10 positions faciles

Etape 2 – Placez vos mains sur vos genoux

Etape 3 – Rapprochez vos genoux pour augmenter l’espace entre vos pieds

Etape 4 – Appuyez les talons de vos pieds sur le sol

Etape 5 – Inspirez, puis abaissez vos fesses jusqu’à ce qu’elles reposent sur le sol, pieds joints. Vous devrez peut-être soulever manuellement vos mollets pour y parvenir

Etape 6 – Assurez-vous que vous n’êtes pas allongé sur le dos, mais entre eux, le dessus de vos pieds reposant sur le sol

Etape 7 – Placez vos omoplates à l’arrière de votre tête et laissez votre poitrine s’ouvrir. Placez vos mains sur vos genoux

Etape 8 – Gardez cette position pendant environ 30 secondes. Augmentez progressivement la durée au fur et à mesure de votre travail

Quelques conseils pour exécuter correctement la posture

  • Évitez cette posture si vous avez subi une blessure à la cheville, au genou ou au dos qui n’est pas encore complètement guérie.
  • Essayez de réaliser cette pose lentement. Veillez à ce que vos articulations soient correctement alignées pour éviter la fatigue et les blessures.
  • Ne pratiquez pas cette asana si vous avez des problèmes cardiaques ou si vous avez eu une attaque cardiaque à un moment donné dans le passé.
  • Essayez cet asana le matin, au lever. C’est le moment où votre esprit est le plus alerte, et où votre estomac et vos intestins sont pleins.

La variante : Supta Viasana

Supta virasana est l’une des poses “anti-assise” les plus efficaces, notamment pour les personnes travaillant de nombreuses heures assises derrière un bureau.

A lire sur le même sujet :  Marichyasana, la pose du Sage Marichy (difficile)

Cette version est une variante plus sophistiquée de Virasana. Ses avantages sont également très nombreux :

  • elle réduit la graisse du ventre
  • elle permet de travailler la souplesse des genoux et de la tailler
  • les muscles des jambes sont renforcés
  • le psoas, qui est un muscle crucial et souvent tendu, est soulagé
  • la membrane intestinale est régénérée
Variante de Virasana, réalisée avec l'aide d'un bolster yoga

Comment réaliser Supta Viasana

Suivez les instructions ci-dessus pour pratiquer cette variante, avec les mains sur vos cuisses au départ.

  • En gardant vos genoux proches et stables, déplacez lentement les mains vers le dos, jusqu’à ce que vos avant-bras soient fermement posés sur le sol
  • Ramenez vos coudes vers le bas jusqu’à ce que vous soyez allongé sur le tapis. Le sacrum doit être étiré vers le coccyx, réduisant ainsi la cambrure du dos
  • Posez votre dos sur le sol ou sur un support, tel qu’un coussin.
  • À l’aide de vos mains, appuyez sur vos côtes pour les réduire légèrement et soulevez votre os pubien vers votre nombril. Cela devrait étirer le bas de votre dos, puis l’abaisser jusqu’à ce qu’il soit à niveau.
  • Placez vos mains dans un angle de 45 degrés vers le côté opposé. Vous pouvez également tendre le dos vers votre tête.
  • Inspirez.
  • Continuez pendant 30 secondes à 5 minutes.

Sachez que cette position est extrêmement intense pour les genoux et le bas du dos.

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.