Skip to main content

Etude : ces deux activités préservent votre santé mentale du déclin cognitif

méditation et sport

© Visa Forme – Ces deux activités peuvent préserver votre santé mentale en ralentissant le déclin cognitif.

En France, et globalement en Europe, la population vieillit. Et pour rester en forme, aussi bien dans le corps que dans la tête, les “seniors” (comme on les appelle 😉 ), doivent trouver des moyens efficaces à mettre en oeuvre au quotidien.

A ce titre, une étude récente dirigée par une équipe internationale de chercheurs (Inserm, Université de Caen Normandie, de Jena en Allemagne et du College London) explore comment la méditation en pleine conscience et l’éducation à la santé peuvent avoir un impact positif sur le bien-être des personnes âgées souffrant de déclin cognitif subjectif.

Cet article examine les résultats de cette publication et les implications potentielles pour favoriser un vieillissement en bonne santé.

A lire sur le même sujet :  Bonne nouvelle ! Faire du sport tous les jours est également bénéfique pour votre cerveau

Méditation et auto-compassion chez les seniors

La méditation en pleine conscience a été identifiée comme une pratique potentiellement bénéfique pour développer et améliorer l’auto-compassion chez les personnes âgées.

Mais qu’est-ce que l’autocompassion ? Ce concept se définit par la capacité à se traiter soi-même avec douceur et compréhension face aux difficultés personnelles.

Selon Julie Gonneaud, chercheuse à l’Inserm et coordinatrice de l’étude, “les nombreuses études antérieures suggèrent que l’auto-compassion est étroitement liée à la santé mentale et au bien-être général”.

Pour résumé, voici les principaux avantages d’une pratique régulière de la méditation :

  • diminution de l’anxiété;
  • réduction du stress lié au vieillissement;
  • amélioration de l’humeur;
  • augmentation de la résilience émotionnelle;

L’équipe de recherche a en effet constaté que huit semaines de cours de méditation en pleine conscience pouvaient apporter des améliorations significatives dans ces domaines, même six mois après l’intervention initiale.

A lire sur le même sujet :  Une nouvelle étude valide finalement les bénéfices des 10 000 pas par jour sur votre santé

 

L’importance de l’activité physique chez les personnes âgées

Parallèlement à la méditation, l’éducation à la santé joue un rôle crucial en incitant les individus à adopter des habitudes de vie plus actives.

Olga Klimecki, chercheuse à l’Université de Jena, souligne en ce sens que la promotion de l’activité physique reste un défi, mais elle est nécessaire pour prévenir les maladies liées à la sédentarité.

Nous en parlons régulièrement ici, une pratique physique régulière est essentielle pour le bien-être quotidien. Si c’est vrai à tout âge, c’est particulièrement le cas pour pour les seniors :

  • Renforcement musculaire et osseux
  • Amélioration de la mobilité et de l’équilibre
  • Prévention des maladies chroniques comme le diabète et les maladies cardiovasculaires

C’est pourquoi l’éducation à la santé qui encourage la pratique régulière de l’exercice physique est indispensable pour promouvoir un vieillissement actif et sain.

 

Programme Silver Santé  : étudier des stratégies pour éviter le déclin cognitif

Cette étude fait partie d’une programme de recherche plus global appelée Silver Santé. Financé sur 5 ans avec un budget de 7 millions d’euros (ce qui est à la fois beaucoup et peu), ce programme doit permettre d’explorer différentes méthodes de formation mentale pour améliorer le bien-être globale des personnes âges.

A lire sur le même sujet :  Perdre la graisse des bras, c'est prendre soin de de la santé de vos os (et c'est la science qui le dit)

Le projet inclut donc des recherches sur méditation en pleine conscience, mais aussi des travaux sur l’apprentissage de nouvelles compétences, telles que l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Voici 3 de ses objectifs :

  1. Évaluer l’efficacité des techniques de méditation pour améliorer la cognition
  2. Étudier l’impact de l’apprentissage continu sur la santé mentale
  3. Développer des interventions facilement intégrables dans la vie quotidienne

Ces efforts visent à identifier des stratégies concrètes pour retarder ou prévenir le déclin cognitif associé au vieillissement.

 

Pour en savoir plus :

Eva

Eva est rédactrice sur le site Visa Forme. Elle travaille spécifiquement sur les sujets de remise en forme et de bien-être par la pratique sportive et s’intéresse aux dernières évolutions et tendances.