Skip to main content

Pilates : attention à ne pas faire ces 3 erreurs lors de vos séances pour éviter les mauvaises surprises

pilates fatigue

© Visa Forme – Eviter les erreurs lors de vos séances de Pilates pour progresser.

Inventé au 20ème siècle, le Pilates est une méthode d’entraînement populaire qui vise à renforcer et tonifier de manière douce les muscles, tout en améliorant la posture et en augmentant la flexibilité.

Si la pratique régulière du Pilates possède de nombreux bienfaits, il existe certains effets négatifs potentiels, notamment si les exercices sont mal réalisés.

Si vous pratiquez régulièrement, vous savez sans doute par exemple que la technique ou la maîtrise de la respiration sont fondamentaux pour progresser en Pilates.

Dans cet article, nous vous proposons donc une revue des erreurs les plus fréquentes lors de séances de Pilates et nos conseils pour les éviter. 🙂

1. Les blessures dues à des mouvements incorrects

La première erreur est technique. Lorsque les mouvements sont effectués de manière incorrecte, ils peuvent causer des blessures, notamment aux genoux, au dos et aux épaules.

A lire sur le même sujet :  Ce sport bien précis vous permet de gagner 10 ans d'espérance de vie selon cette étude (et ce n'est pas ce que vous pensez)

Mauvaise technique

Une mauvaise technique peut entraîner une tension excessive sur certaines articulations ou muscles, ce qui peut provoquer des douleurs voire des blessures.

Par exemple, si les abdominaux ne sont pas bien engagés durant les exercices, cela peut placer une pression excessive sur le bas du dos et provoquer une douleur.

Surmenage

Le surmenage, c’est-à-dire une pratique régulière trop intense sans accorder suffisamment de repos aux muscles, peut également causer des blessures.

Vous devez donc écouter votre corps et lui offrir le repos nécessaire afin d’éviter des problèmes tels que des microtraumatismes répétés ou des tendinites.

 

Pilates découragement

2. Des objectifs inadaptés ou trop ambitieux

Afin de tirer tous les bienfaits du Pilates sur le long terme, vous devez déterminer des objectifs réalistes et adaptés à votre niveau de forme physique.

Avec la difficulté de certaines postures et exercices, les débutants (un petit peu trop ambitieux 😉 ) peuvent être tentés de pousser leur corps au-delà de ses limites, ce qui peut entraîner certains effets indésirables.

Découragement et abandon

Le Pilates est un sport de long terme. Il s’agit plus d’un marathon que d’un sprint. Si vous essayez de réaliser très vite des exercices trop avancés pour votre niveau, vous finirez par vous sentir découragé et frustré.

A lire sur le même sujet :  Pilates et mal de dos : comment ces 3 exercices peuvent soulager vos douleurs

Conséquence : vous pratiquez avec moins d’envie et vous abandonnez progressivement. C’est dommage car vous privez votre corps des nombreux bienfaits que le Pilates peut lui apporter.

Risque de blessure accru

Le risque de blessure s’accroît lorsque vous tentez d’exécuter des exercices trop difficiles par rapport à vos capacités.

Si vous forcez votre corps dans des positions qu’il n’est pas encore prêt à tenir, cela peut causer des tensions, des douleurs et des blessures.

3. Déséquilibre musculaire

Le Pilates vise à renforcer et étirer l’ensemble des muscles du corps. Toutefois, certains pratiquants souhaite travailler des zones spécifiques de leur corps, comme les bras ou la sangle abdominale.

Mais si la pratique se concentre trop sur un groupe musculaire, les déséquilibres apparaissent, favorisant certains muscles au détriment des autres.

Réduction de certaines activités sportives

Si vous faites un autre sport à côté du Pilates, pensez à bien travailler l’ensemble de votre corps afin de ne pas créer de déséquilibre. Il s’agit d’adapter votre pratiquer aux besoins de votre corps.

A lire sur le même sujet :  Pilates sur chaise : 3 exercices faciles à réaliser pour tester cette variante depuis chez vous

Par exemple si vous courrez de manière régulière, il serait dommageable de se concentrer uniquement sur les exercices de renforcement des jambes sans accorder d’importance au travail des abdominaux ou des muscles du dos lors de vos séances.

Travail trop intensif d’un même groupe musculaire

Attention à l’intensité de vos exercices ! Veillez à ne pas exagérer l’intensité avec laquelle vous travaillez certains groupes musculaires durant les séances de Pilates, même si cette zone représente une priorité pour vous.

Encore une fois, cela peut contribuer à un déséquilibre musculaire et causer des douleurs, voire des blessures plus graves.

 

Débutez par des cours collectifs

Mal Pratiqué, le Pilates peut donc avoir des effets négatifs. Le mieux pour éviter ces erreurs courantes est de participer à des cours collectifs, notamment si vous débutez. Les séances collectives vont permettent d’être accompagné par un coach et par des pratiquants plus expérimentés.

Ainsi, vous êtes mieux informé des bonnes habitudes, telles que l’apprentissage de la technique correcte et le respect des limites de votre corps que si vous pratiquez de manière individuelle chez vous. 🙂

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.