Skip to main content

5 poudres naturelles et très efficaces pour lutter contre l’alopécie féminine

poudres ayurvédique alopécie

© Visa Forme – Comment les poudres ayurvédiques peuvent lutter contre l’alopécie

L’alopécie désigne le fait de perdre ses cheveux et de se dégarnir. Derrière ce nom poétique se cache malheureusement un problème qui touche de nombreuses personnes.

En soi, l’alopécie n’est pas dangereuse. Mails elle peut faire des ravages sur la confiance en soi et le rapport à son corps car elle est souvent source de moqueries.

Elle touche principalement les hommes, mais certaines femmes peuvent également en souffrir. Et si le phénomène est plus rare, il est encore plus difficile à accepter pour celles qui en souffrent.

Evidemment, il existe des traitements conventionnels mais ceux-ci peuvent s’avérer être coûteux, peu efficaces et souvent pas naturels.

C’est pour cette raison que certaines solutions naturelles, comme les poudres ayurvédiques, sont de plus en plus appréciées pour lutter contre l’alopécie.

A lire sur le même sujet :  Multani Mitti : tous ses bienfaits

Quelles poudres ayurvédiques utiliser contre l’alopécie ?

Très utilisées en médecine ayurvédique, les poudres ayurvédiques sont issues de plantes. Si on les retrouve en cuisine, elles sont aussi beaucoup utilisées en cosmétiques. Et certaines peuvent être très efficaces quand les premiers signes de l’alopécie apparaissent :

  • la poudre de Henné : connue surtout pour la coloration capillaire, elle est aussi bénéfique pour renforcer les racines des cheveux et améliorer leur croissance;
  • la poudre de Kapoor Kachli : cette plante est réputée pour ses propriétés stimulantes sur la pousse des cheveux. Elle a également des vertus antipelliculaires pour le cuir chevelu;
  • la poudre de Brahmi : si elle possède des effets positifs sur la mémoire et le système nerveux, elle est aussi une alliée de vos cheveux. Elle favorise leur croissance et aide à lutter contre les pellicules et la chute de cheveux.
  • la poudre d’Amla : riche en vitamine C et en antioxydants, l’amla est idéale pour nourrir et fortifier les racines des cheveux.
  • la poudre de Tulsi (basilic sacré) : avec ses vertus purifiantes et antibactériennes pour le cuir chevelu, elle aide à fortifier les follicules pileux et à favoriser la croissance des cheveux.
A lire sur le même sujet :  Les poudres "pousse cheveux"

 

Pourquoi intégrer ces poudres à vos cosmétiques ?

Si vous découvrez les poudres ayurvédiques, voici 4 bonnes raisons de les intégrer à vos soins capillaires :

  1. elles sont naturelles et respectueuses de votre cuir chevelu : les poudres ayurvédiques sont issues de plantes. Par définition, elles ne contiennent donc pas de produits chimiques agressifs.
  2. elles favorisent la croissance capillaire : grâce à leurs propriétés stimulantes, la circulation sanguine de votre cuir chevelu est dopée. Les follicules pileux sont mieux nourris et vos cheveux pousse plus rapidement.
  3. elles fortifient vos racines : pour certaines d’entre elles, comme le henné, l’amla et la brahmi, elles agissent de manière directe pour renforcer vos racines et prévenir la casse des cheveux.
  4. elles ralentissent la perte : en combinant ces différentes poudres sous forme de lotions ou de shampoing, vous pouvez réduire la chute voire la stopper complètement dans certains cas. 🙂
A lire sur le même sujet :  Les bienfaits de la poudre de fenugrec

Comment utiliser les poudres ayurvédiques pour l’apolécie ?

Pour être totalement efficaces, les poudres ayurvédiques doivent intégrer votre routine hebdomadaire de soins capillaires. Vous pouvez les utiliser sous forme de shampoings, de masques capillaires ou encore de lotions.

Les poudres peuvent bien évidemment être utilisées entre elles. En fonction de vos besoins précis et de la nature de vos cheveux, certains mélanges seront plus pertinents que d’autres.

Enfin, et si vous souhaitez réaliser vous-mêmes vos soins, prenez des précautions ! Certaines poudres peuvent faire plus de mal que de bien si elles sont mal utilisées (allergies, surdosage, etc.).

Avant de vous lancer dans l’utilisation des poudres ayurvédiques, nous vous conseillons donc de consulter votre spécialiste dermatologique, ou d’en discuter avec votre praticien ayurvédique (si vous êtes déjà familière de cette médecine 🙂 ).

Sophie

Sophie est rédactrice spécialisée en Ayurvéda sur le site visa-forme.fr. Elle s’intéresse depuis longtemps à cette médecine millénaire et étudie notamment son développement dans les sociétés occidentales.