Skip to main content

Respiration hypopressive : la méthode parfaite pour obtenir un ventre plat sans trop d’efforts ?

respiration hyporpressive

© Visa Forme – La respiration hypopressive, pour un ventre plat sans trop d’efforts.

Vous souhaitez obtenir un ventre plat, mais de manière douce et sans brusquer votre corps ? Pour atteindre cet objectif, vous avez sans doute déjà pratiqué des exercices de Pilates ou de Yoga, deux méthodes douces pour travailler vos abdominaux tout en douceur.

En revanche, vous n’avez peut être pas entendu parlé de la respiration hypopressive. Technique qui gagne en popularité ces dernières années, cette méthode de respiration bien particulière a été développée dans le but premier d‘améliorer la posture et de tonifier les muscles du tronc, notamment le muscle transverse. 

Dans cet article, on vous dit tout ce que vous devez savoir sur la respiration hypopressive pour l’intégrer à votre routine et vous aider à obtenir un ventre (un peu plus) plat. 🙂

Qu’est-ce que la respiration hypopressive ?

La respiration hypopressive, aussi appelée “stomach vacuum“, consiste à travailler la sangle abdominale grâce à des exercices spécifiques de respiration et de postures. Cette méthode a été mise au point dans les années 80 par le docteur Marcel Caufriez, un kinésithérapeute belge spécialisé dans les domaines de la rééducation périnéale et abdominale.

A lire sur le même sujet :  Sport après 50 ans : 5 conseils pour une routine sportive efficace et motivante

L’objectif principal de la respiration hypopressive est de renforcer le muscle transverse, qui joue un rôle clé dans le maintien de la posture et dans la stabilité de la colonne vertébrale. En renforçant ce muscle, on obtient un effet “gainage” qui permet de soutenir les organes internes et de réduire le tour de taille, contribuant ainsi à obtenir un ventre plus plat et plus ferme.

Les principes de base de la méthode

La respiration hypopressive repose sur deux principes fondamentaux :

  • la respiration : on inspire profondément par le nez en gonflant le thorax, puis on bloque la respiration et on rentre le ventre le plus possible. L’expiration se fait ensuite lentement par la bouche. Cette technique de respiration permet de créer une pression négative dans la cavité abdominale qui aide à tonifier les muscles profonds de l’abdomen.
  • la posture : les exercices hypopressifs sont réalisés dans différentes postures afin de cibler spécifiquement certaines zones du tronc. Par exemple, on peut effectuer un “stomach vacuum” debout, assis ou allongé sur le dos. Une bonne posture est essentielle pour solliciter correctement les muscles profonds et éviter les risques d’inconfort ou de douleur durant les exercices.

 

vacuum stomach

Pourquoi pratiquer régulièrement ?

La pratique régulière de la respiration hypopressive présente de nombreux avantages. Pour votre silhouette bin sûr, mais surtout pour votre santé générale :

  1. Obtenir un ventre plat : le renforcement du muscle transverse permet de réduire progressivement le tour de taille, donnant ainsi un aspect plus ferme et plat au ventre.
  2. Améliorer la posture : en travaillant les muscles profonds du tronc, la respiration hypopressive contribue à améliorer votre posture et à prévenir ou soulager les problèmes de dos liés à une mauvaise posture.
  3. Protéger le périnée : contrairement aux exercices abdominaux classiques, qui exercent une pression importante sur le périnée et peuvent entraîner des problèmes tels que l’incontinence urinaire, cette technique de respiration préserve cette zone en créant une pression négative dans la cavité abdominale.
  4. Réduire les risques de hernie : en renforçant les muscles profonds de l’abdomen, une pratique régulière peut aider à prévenir la formation de hernies abdominales.
A lire sur le même sujet :  Quelle est la meilleure activité pour faire fondre efficacement votre graisse abdominale ?

Respiration hypopressive : notre tutoriel de base

Pour réaliser correctement la respiration hypopressive, nous vous proposons un tutoriel composé de deux étapes. Un travail préparatoire puis la réalisation de différents exercices basés sur la respiration hypopressive.

1 – Travail respiratoire

  1. Inspirez profondément par le nez en gonflant le thorax.
  2. Bloquez votre respiration et rentrez votre ventre le plus loin possible, comme si vous cherchiez à toucher votre colonne vertébrale avec votre nombril.
  3. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis expirez lentement par la bouche en relâchant progressivement vos abdominaux.

2 – Postures et exercices

La respiration hypopressive peut être réalisée dans n’importe quelle position. Cela permet de varier les exercices et de cibler différentes zones de votre tronc. Voici quelques exemples :

  • La posture debout : placez-vous debout, les pieds légèrement écartés et les genoux légèrement fléchis. Inspirez profondément en gonflant le thorax, puis bloquez votre respiration et rentrez votre ventre comme dans un stomach vacuum. Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis expirez lentement par la bouche.
  • La posture assise : asseyez-vous sur une chaise, les pieds à plat sur le sol et les genoux alignés avec les hanches. Effectuez la même technique de respiration que dans la posture debout.
  • La posture allongée : allongez-vous sur le dos, les jambes pliées et les pieds au sol. Placez vos mains sur votre ventre pour sentir le mouvement des abdominaux lors de la contraction. Effectuez la respiration hypopressive en rentrant votre ventre lors de la phase d’apnée.
A lire sur le même sujet :  Mais quand commence-t-on vraiment à ressentir les effets de la course à pied sur notre corps et notre esprit ?

 

 

L’idéal est de pratiquer lors de séances de 15 à 20 minutes, au moins plusieurs fois par semaines si vous souhaitez obtenir des résultats probants.

Si vous débutez, n’hésitez pas à prendre quelques cours avec un professionnel formé à la méthode hypopressive afin d’apprendre les bonnes techniques et postures. Mieux vaut prendre le temps de bien se former plutôt que de mal pratiquer pendant des mois. 😉

La respiration hypopressive n’est pas une solution miracle

La respiration hypopressive est une technique intéressante pour renforcer la sangle abdominale et obtenir un ventre plat. Evidemment, elle ne constitue pas un moyen unique et absolu pour perdre du poids ou sculpter sa silhouette et encore moins un remède miracale. Pratiquez la en complément d’autres pratiques sportives tout en adoptant une hygiène de vie saine et équilibrée. 🙂

 

Eva

Eva est rédactrice sur le site Visa Forme. Elle travaille spécifiquement sur les sujets de remise en forme et de bien-être par la pratique sportive et s’intéresse aux dernières évolutions et tendances.